3e conférence des président(e)s de garaNto, les 24 et 25 mai 2007 à Thoune

08.06.2007
PHOTOS DE LA CP 2007: cliquer ici!

 

Poursuivre et approfondir le débat sur la stratégie

 

Grande retraite à l'hôtel Freienhof à Thoune : les représentant(e)s des comités de section ont discuté le nouveau texte d'orientation 2007 relatif à la stratégie de garaNto 2004-2008 avec le président, le secrétaire et le comité centraux. Bilan : dans les trois domaines suivants, rapprochement éventuel avec un partenaire fort, gestion de la protection juridique professionnelle et adaptation des cotisations de membres, le CC doit parvenir sous peu à des solutions durables et soumettre de nouvelles options sur ces points d'ici à la conférence des président(e)s extraordinaire du 25 octobre prochain.

 

Oscar Zbinden

 

Les présidents de section et la nouvelle présidente de la section Suisse centrale - qui succède à une femme - ont débattu de manière ouverte et engagée la stratégie 2004-2008 avec leurs vice-président(e)s ou d'autres délégués des comités de section et la direction du syndicat. À l'intention de cette 3e conférence des président(e)s (CP), le comité central (CC) avait, en lien avec la stratégie 2004-2008, élaboré un texte d'orientation 2007 et l'avaient soumis un mois auparavant aux directions de section. Plus d'une ont mis ce temps à profit, discutant de ce nouveau texte d'orientation avec leurs comités.

 

Rapprochement avec un partenaire fort


Le congrès ordinaire de 2004 a chargé la direction de garaNto d'examiner de plus près la possibilité d'une collaboration plus étroite avec les syndicats de la fonction publique et celui de 2006 a renouvelé ce mandat. Entre-temps, le CC a élaboré plusieurs scénarios de rapprochement avec un syndicat fort des services publics, les derniers en date à l'intention de la CP de cette année, il y a un bon mois. Reste que dès la période précédant la présente CP, il apparut clairement que les président(e)s de section seraient invités le 25 octobre à prendre part à une nouvelle CP extraordinaire. C'est alors qu'ils adopteront leurs recommandations - de concert avec celles du CC - à l'intention du 4e congrès ordinaire de garaNto, les 22 et 23 mai 2008. Suffisamment de temps, par conséquent, pour la réflexion et l'adoption d'une position claire, notamment au niveau des membres et de leurs représentant(e)s.

Le débat a porté et porte toujours sur les options suivantes:
 poursuite du cavalier seul de garaNto, mais avec l'engagement d'un juriste pour la gestion du conseil et surtout de la protection juridiques professionnels en forte augmentation (Statu quo plus) ;
 poursuite du cavalier seul de garaNto, mais avec la cession du conseil et surtout de la protection juridiques professionnels en forte augmentation à un partenaire fort (contrat de prestations élargi) ;
 rapprochement avec un syndicat fort de la fonction publique; après le double échec d'un grand et d'un petit syndicats des services publics (2006), la voie bilatérale est la seule praticable dans un horizon temporel raisonnable.

 

Protection juridique : un gaspillage de ressources considérable


À de répétées reprises, le présent journal a déjà laissé entendre que le conseil et la protection juridiques professionnels faisaient de plus en plus problème. Entre-temps, le secrétaire central Giordano Schera est mis à contribution dans une bien trop large mesure, sans compter la progression constante des frais d'avocat. Pour l'heure, bornons-nous à mentionner au passage que la multiplication de cas parfois invraisemblables est de surcroît humainement éprouvante pour toutes les personnes concernées et constitue un problème social urgent.

Cette charge de travail excessive aidant, le secrétaire central doit remettre à des tiers dans une large mesure le conseil juridique professionnel et entièrement la protection juridique professionnelle, afin que son successeur pour le moins ait les coudées franches pour ses tâches principales en matière de politique syndicale. Un tel allégement doit intervenir sans délai et indépendamment de la décision relative à un rapprochement envisageable avec un syndicat partenaire.

 

Augmentation de cotisation inéluctable


Un thème crucial du texte d'orientation 2007 de garaNto en lien avec la stratégie 2004-2008 porte sur l'adaptation des cotisations de membre pour les actifs, vraisemblablement dès janvier 2009. Le caissier central avait annoncé comme étant inévitable une augmentation de la cotisation à la caisse centrale au congrès ordinaire de 2006 déjà, majoration que les délégués présents à ces assises avaient remise à plus tard. Or, à l'occasion de la CP 2007, le caissier central Silvio Schenk a présenté les chiffres les plus récents et la tendance des recettes et dépenses au cours des années à venir. Cette fois également, l'écart continue de se creuser : des coûts en augmentation font face aux recettes tendanciellement à la baisse provenant des cotisations des membres. Certes, la caisse centrale dispose encore de réserves appréciables, mais celles-ci ne tarderont pas à toucher à leur fin en l'absence d'un apport important en recettes supplémentaires. Au cours des dernières années déjà, le déficit n'a le plus souvent été couvert qu'à la faveur des revenus sur le placement de la fortune. Reste que les revenus en question sont soumis à de fortes variations et perdent par conséquent en importance par le jeu de la lente diminution de la fortune.

Et le caissier central Silvio Schenk de déclarer à ce sujet : „Nous devons nos bons résultats concernant le bilan aux excellents rendements des marchés financiers. Mais en raison des facteurs suivants : obligation désormais de payer la TVA, frais élevés relatifs à la protection juridique professionnelle et augmentation des coûts d'infrastructure, un déficit structurel est programmé. Comme les dépenses sont en constante progression, il s'agit aussi d'adapter les recettes à la nouvelle donne. Nous ne saurions comparer toujours les finances avec le passé, mais devons dans ce domaine aussi être parés pour le futur."

La planification d'un ajustement de cotisation sera remise sur le tapis à l'occasion de la conférence extraordinaire des président(e)s du 25 octobre prochain à Berne. Comme on sait, tout un chacun fait preuve d'une sensibilité particulière dès qu'on touche à son porte-monnaie. Mais rappelons tout de même à nos membres que le syndicat garaNto est l'un des moins chers du pays et qu'il le restera à l'horizon 2009, même dans l'éventualité d'une nette augmentation de la cotisation de membre.

Outre la discussion concernant l'avenir de garaNto, les ténors des sections lors de la conférence des président(e)s 2007 se sont penchés en priorité sur les mêmes sujets que le CC au cours de sa 4e séance de l'année, mercredi 23 mai.

 


Qu'est-ce que la conférence des présidents ?


La conférence des président(e)s est un organe consultatif qui, entre les congrès ordinaires, fait valoir le point de vue et la position des sections relativement à des réflexions stratégiques et problèmes de fond auprès de la direction du syndicat (président central, comité central et secrétaire central). Elle correspond ainsi, en quelque sorte, à une assemblée de délégués ou annuelle, mais ne peut toutefois qu'émettre des recommandations à l'intention du CC ou du congrès. Celles-ci ne sont certes pas contraignantes juridiquement parlant, mais elles ont néanmoins une importance déterminante.

Retour

 

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus