Athlétisme et davantage encore

04.05.2013

Il est aussi surprenant que réjouissant de constater qu’hormis la profession et l’activité syndicale, la famille et les amis, quelques-uns de nos membres engagés trouvent encore du temps pour d’autres activités qui leur tiennent à cœur. Aujourd’hui et d’une manière personnelle, nous présentons à nos lectrices et lecteurs une des deux représentantes du Tessin au comité central (CC) : Lorena Bertoldi et son engagement, non seulement, mais avant tout au profit de l’athlétisme.

OZ

 

Passion à 100%

 

Les hobbies constituent un dérivatif à notre vie quotidienne trépidante. Nous leur accordons une partie notable de notre temps libre. Beaucoup de sociétés, particulièrement de sociétés sportives, exigent toujours plus de professionnalisme et de dévouement. Le volontariat demeure pourtant au cœur du système.

 

Quelques personnes assument ce volontariat avec une telle passion que l’on se demande où elles vont puiser leurs forces. Elles vivent leurs moments de liberté avec un enthousiasme à 100 %. Une personne que cela concerne pleinement se trouve être Lorena Bertoldi. Elle travaille à la Direction d’arrondissement des douanes IV à Lugano, est membre de Garanto depuis 2002 et du comité de la section Ticino depuis 2002 également. Depuis le mois d’août 2009, elle siège au comité central de Garanto. Simultanément, elle compte de nombreux hobbies auxquels elle s’adonne avec un enthousiasme, un engagement et un don de soi incroyables, ayant un objectif, à savoir le volontariat.

 

Lorena est particulièrement sous pression au temps du Carnaval. La cordialité, le plaisir pris dans les divertissements et l’insouciance au bon sens du terme des Tessinois sont connus loin à la ronde. Là, la Guggenmusik, la « Lüganiga Band » est constamment sur la brèche de septembre à février : essayages, costumes – les semaines passent vite –, puis le carnaval avec divers cortèges au Tessin, dans le reste de la Suisse et en Italie. Des nuits pleines de musique et de gaîté !

 

Cependant, sa véritable passion demeure l‘athlétisme. À l’âge de six ans et lors de son entrée à l’école primaire de Massagno, dans la banlieue de Lugano, elle fut pour la première fois en contact avec le club local d’athlétisme SAM (Società Atletica Massagno). Au début ce n’était que jouer, pourtant l’incitation à concourir ne manqua pas : les compétitions succédèrent vite aux jeux et les bons résultats, avant tout dans les courses, ne se firent pas attendre bien longtemps. Grâce à des victoires méritées, les entraînements portèrent les fruits attendus. Comme pour beaucoup d’adolescents et à la puberté, les études prirent alors le dessus. Pour Lorena, il est resté de cette époque la passion pour l’athlétisme qu’elle sait transmettre également aux plus petits et cela avec une facilité stupéfiante.

 

Depuis sept ans, Lorena s’occupe d’enfants de 7 à 13 ans. Dans le cadre du SAM, quelque 70% d’entre eux s’entraînent une à trois fois par semaine, suivant les compétitions. Cela signifie cinq à six heures d’entraînement par semaine, tâche que l’on peut qualifier d’astreignante, d’autant plus que rien ne saurait être laisse au hasard. Ses propres expériences en tant qu’athlète et la formation à ce propos auprès de « Jeunesse et Sport (J+S) et J+S « Kids » constituent les fondations sur lesquelles il s’agit de construire, le tout fournissant les instruments aptes à conduire les enfants au succès.

 

L’athlétisme vit de compétitions, ce qui est précisément le cas pour Lorena aussi.  Des déplacements ont lieu presque chaque fin de semaine: rendez-vous près du Centre de sports, appel dans le petit bus et l’on s’éloigne rapidement. Les compétitions varient considérablement suivant la saison dans laquelle on se trouve. Il y a des cross en hiver, c’est-à-dire des cross-countries individuels allant de 500 m jusqu’à 2 ou 3 km pour les moins de 14 ans (U14) : un travail préparatoire fiable pour la condition physique.

 

Les courses d’estafettes de village suivent au printemps : des courses par équipes composées à chaque fois de trois athlètes sur des distances diverses (environ 200 à 600 m par parcours). De telles courses renforcent la camaraderie et conduisent à un esprit d’équipe sain.

 

On se rend plus tard sur les pistes avec des compétitions telles que le « Swiss Athletic Sprint », une course rapide, en l’occurrence un sprint sur 60 ou 80 m (U14) – ce concours s’appelant précédemment « Le jeune le plus rapide du Tessin » et là, les statistiques mentionnent  une première place pour Lorena Bertoldi ! – ou la « Kids Cup » UBS. À chaque fois, les enfants attendent avec impatience ce concours parce qu’on y exige des aptitudes et des capacités différenciées dans diverses disciplines (sprint, lancers, sauts).

 

L’automne ramène les athlètes à nouveau dans la halle où le « Kids Cup Team » se trouve au premier plan, concours dans lequel le SAM figure en tête du classement de la région. Le SAM se comporte également bien au niveau national avec, à chaque fois, des athlètes parvenant à la finale suisse. Dans le cadre du « Kids Cup Team » se mesurent des groupes de cinq ou six athlètes dans des jeux tels que le sprint et les sauts, au biathlon sur la distance ainsi que dans les courses d’obstacles d’estafettes. Au cours des finales, l’ambiance et les cris d’encouragement sont impressionnants.

 

Dans la finale d’athlétisme du canton du Tessin 2012, sept équipes du SAM (39 enfants) disputèrent les finales. Quatre équipes du SAM se qualifièrent pour la finale suisse à Willisau (LU) du 16 mars 2013. La fin de la saison est constituée traditionnellement au mois d’août par le Camp d’entraînement d’été de St. Moritz : une semaine placée sous le signe du sport et de la détente, pour les enfants tout comme pour les entraîneuses et entraîneurs.

 

Matteo Corengia, SAM / Lorena Bertoldi

Fotos: SAM / Lorena Bertoldi

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire de Garanto


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg