Début emprunté, fin prometteuse

10.06.2009

4e conférence des présidents ordinaire de garaNto les 14 et 15 mai

Cette 4e édition de la conférence ordinaire des présidents s'est révélée de grande valeur et déterminante. Tous les présidents de section sans exception étaient présents les jeudi et vendredi 14 et 15 mai 2009 à Berne, échangeant ouvertement leurs impressions avec la direction nationale et discutant des problèmes importants en cours.

 

Oscar Zbinden, rédacteur de garaNto

 

Mis à part la plus petite section (Suisse centrale), les présidents de section sont tous venus à cette „ronde des éléphants" à l'hôtel bernois „Ador", comme prévu, accompagnés d'un autre membre de leur comité de section. On peut qualifier de prometteuse la présente rencontre non seulement en raison de cette bonne fréquentation mais aussi parce qu'il y régnait une ambiance franche, ouverte. Disons-le d'emblée : l'avenir de notre syndicat se présente sous d'assez bons auspices, même si quelques bémols subsistent.

 

Table ronde

Une attention particulière était, une fois de plus, vouée à la table ronde traditionnelle et à ce que les dirigeant-e-s de section aient largement l'occasion de s'exprimer. Qu'est-ce qui ne va pas à leur niveau? À l'exception de leurs propres affaires de section - dont le traitement dépasserait de loin les limites de cette réunion - ils ou elles ont les mêmes problèmes que les dirigeants nationaux, soit le président et le secrétaire centraux et le CC. On le voit une nouvelle fois, la direction de garaNto n'est pas complètement à côté de sa base. Autre conclusion : les échanges avec les sections mais aussi entre les sections elles-mêmes sont tout à fait bons, mais ils pourraient être encore mieux structurés. La poursuite de la mise en réseau des sections est importante, notamment lorsque plusieurs sections appartiennent au même arrondissement.

 

Vérification des comptes de la caisse centrale

Les 7 et 8 mai, la commission de gestion (CdG) de garaNto a vérifié les comptes 2008 de la caisse centrale et de la caisse au décès et confirmé leur tenue correcte. Le caissier central Silvio Schenk a présenté à la CP les données de base: la caisse centrale boucle en 2008 sur un déficit, lequel est toutefois inférieur au chiffre inscrit au budget. Un découvert est également budgétisé pour 2009, mais celui-ci pourrait être ramené à zéro sous l'effet de l'augmentation des cotisations et des efforts d'économie consentis par le CC et le secrétariat central. La fortune de la caisse centrale a connu un nouveau recul durant le mauvais exercice boursier 2008. Les raisons principales en sont l'érosion des membres consécutive à la suppression de 416 postes à l'AFD, dans le sillage des programmes d'austérité budgétaire 03/04, et les rectifications de valeur sur titres prescrites par la législation. Néanmoins, aucune mesure ne s'impose pour l'heure, ni du côté des comptes et du budget, ni en matière de politique de placement plutôt conservatrice de garaNto, pour autant toutefois que l'effectif des membres ne continue pas de régresser. Le syndicat doit renforcer son effort de recrutement et gagner davantage d'adhérent-e-s. Dans ce domaine, les sections endossent une part de responsabilité, comme n'ont pas manqué de le rappeler le grand argentier de garaNto, le président central et les responsables du recrutement du CC.

 

Mesures d'économie

Lors de  la discussion concernant les mesures d'économie - dont quelques-unes, n'entraînant pas de réductions de prestations, ont déjà été introduites comme par exemple la parution mensuelle du nouveau journal depuis janvier 2009 - les présidents de section ont entériné les propositions du CC.

Exception : Karl Strohhammer, président de la section BE, propose d'examiner le maintien de l'adhésion à l'Union du personnel des finances en Europe (UFE) au-delà de la fin du mandat rempli par l'ancien secrétaire central Giordano Schera. Le CC, ayant lui-même conféré à sa proposition la forme d'un mandat d'examen, prend acte de ce postulat.

 

Contribution des sections

La situation financière de la caisse centrale de garaNto n'est certes pas calamiteuse, mais pas franchement brillante non plus. En même temps, la plupart des sections n'enregistrent tout au plus que de légers déficits comptables tout en ayant constitué des fortunes parfois considérables. Or comme garaNto forme, tout bien considéré, une seule et grande famille, il s'agirait à l'avenir de répartir plus judicieusement les charges et prestations. C'est pourquoi le trésorier central et le CC ont discuté avec les sections des adaptations suivantes: les sections devraient participer désormais financièrement à des activités organisées au niveau national et qui ont été jusqu'à présent payées, bon gré mal gré, exclusivement par la caisse centrale. Sur le fond à tout le moins, aucune section n'a mis en doute une telle façon de procéder. Or donc, la CP a recommandé au CC d'élaborer des propositions de nouvelle répartition des charges.

 

Prime de fidélité : récolte de signatures

La section Zurich proposait une collecte de signatures sur le plan national contre la nouvelle prime de fidélité, désormais versée en espèces. Les présidents de section ont souscrit à cette demande par six voix et deux abstentions. Cette récolte de signatures va commencer aussitôt. Le syndicat invite tous les employé-e-s de l'AFD - affiliés ou non à garaNto - à signer cette pétition dès que possible (cf. www. garanto.ch => News).

 

 

Double stratégie 2010 de garaNto

La nouvelle double stratégie 2010 revue et corrigée est approuvée non seulement par le CC, mais aussi par les sections. Pour l'essentiel, on peut la résumer ainsi :

1. cavalier seul de garaNto aussi longtemps que possible ;

2. fusion avec un ou plusieurs partenaires, émanant avant tout de la fonction publique, dès qu'une réelle option se présentera.

 

Retrait du président central et gestion du personnel du CC

Comme on sait, à l'occasion de la 3e séance du CC les 23 et 24 avril, Rolf Uster a fait part de sa démission en qualité de président central pour le congrès de 2010. À la CP, il a, comme annoncé, explicité les motifs et considérations qui l'ont amené à cette décision. Contrairement au CC et aux sections, notre président central refuse de soutenir le changement de stratégie survenu depuis le congrès 2008 et débouchant sur la nouvelle double stratégie.

Rolf Uster: „ Ma stratégie d'avenir, visant à un regroupement avec ou en vue de former un syndicat important, n'est pas soutenue. La poursuite de la voie solitaire de garaNto n'est à mes yeux pas une solution. Qui plus est, ma quasi-destitution au dernier congrès en l'absence de tout débat démocratique préalable m'a donné à penser. Il va de soi que je vais continuer de m'engager à fond pour garaNto d'ici au congrès de 2010. Pour terminer, encore deux exigences posées à mon ou ma successeur-e, qui me tiennent très à coeur: d'abord, ce devra être une personne qui connaisse l'histoire et les antécédents de garaNto et la culture de l'Administration des douanes. La mémoire des développements intervenus à la Douane, au Cgfr et à la caisse de pension Publica ne doit pas être perdue. Ensuite, le nouveau président ou la nouvelle présidente devra garder la distance critique et l'indépendance nécessaires par rapport à l'employeur. "

 

Au surplus, la CP s'est penchée entre autres sur les objets suivants : suivi de propositions pendantes approuvées par le congrès, questions de classifications, nouvelle conception des cours de formation, concept d'information, recrutement des membres, rapport „Glasnost" relatif à la consultation et à l'assistance juridiques, thèmes spécifiquement professionnels concernant le Cgfr et la Douane civile et politique de la Confédération en matière de personnel

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire de Garanto


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg