Logements de service de l’AFD : Alignement controversé sur les prix du marché

16.03.2013

Dans certaines régions, l’adaptation au loyer du marché du dédommagement à payer pour l’utilisation d’un logement de fonction va constituer une charge nettement plus élevée pour les gardes-frontière. C’est pourquoi Garanto est intervenu dans un courrier du 14.12.2012 auprès de la cheffe du DFF, sollicitant un entretien à brève échéance.

 

La ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf, dans sa réponse du 1er février 2013, a renvoyé le syndicat à la consultation des offices, procédure au cours de laquelle il lui est loisible de se prononcer. Par la suite, ajoute en substance la magistrate, on pourrait toujours discuter d’éventuelles mesures d’accompagnement. Or, comme nous savons d’expérience qu’à  l’issue de cette consultation la messe est dite, Garanto insiste pour être entendu rapidement.

 

Lettre de Garanto à la Conseillère fédérale Widmer-Schlumpf du 25.02.2013

 

Logements de service de l’AFD – nouvelles directives du DFF: entretien

 

Madame la Conseillère fédérale,

 

Nous vous remercions pour votre lettre du 1er ct.

 

Sur le fond, nous sommes toutefois amèrement déçus de votre prise de position. D’une part, vous n’abordez que marginalement la question des répercussions financières sur le personnel garde-frontière. De l’autre, vous avez, certes, pris note de notre souhait d’avoir un entretien avec vous, mais vous ne nous le faites entrevoir qu’après la consultation des offices, chose que nous ne pouvons accepter. Nous demandons une entrevue avant l’ouverture de cette consultation.

 

Aux raisons indiquées le 14 décembre de l’année écoulée vient s’ajouter un nouveau motif: avec la décision du Conseil fédéral visant à relever l’âge de la retraite des agents du Cgfr, une ligne rouge a été atteinte qui ne saurait être franchie. Les agentes et agents ont pris acte de cette décision non sans irritation. On ne saurait exiger du personnel d’autres détériorations. Appliquer une augmentation de loyer de l’ampleur prévue reviendrait à dépasser clairement la ligne rouge mentionnée.

 

C’est pourquoi nous vous prions de recevoir le plus tôt possible une délégation de Garanto; il serait très souhaitable à nos yeux que des représentants de la DGD participent à cet entretien.

 

Veuillez agréer, Madame la Conseillère fédérale, nos meilleures salutations.

 

Comité central de Garanto

 

Copies:

AFD: Rudolf Dietrich, directeur général

OFCL: Gustave Ernest Marchand, directeur

 


 

Entretemps a eu lieu un échange de lettres avec la magistrate. Mme Eveline Widmer-Schlumpf s’est déclarée prête à recevoir une délégation de Garanto le 26 mars 2013.


 

Retour