Divergences et convergences

23.02.2012

Entretien garaNto-DGD

Un entretien s’est déroulé le 8 février 2012 entre garaNto et la DGD. On trouvait au centre des discussions les conceptions différentes en ce qui concerne l’évaluation du personnel et d’autres affaires importantes de politique du personnel.

À part le directeur général Rudolf Dietrich, ont pris part à l’entretien Jürg Noth (chef du Cgfr), Hanspeter Glauser (chef de la division du personnel) et Domenica Oswald (responsable OM/RH au cdmt Cgfr). garaNto était représenté par le président central David Leclerc et le secrétaire central  André Eicher.

Évaluation du personnel

Rudolf Dietrich relève que l’évaluation correcte et honnête a fait ses preuves en 2011. À l’intérieur de l’AFD, on trouve un rapprochement des valeurs. On n’aspire pas à un rapprochement avec les valeurs de référence de l’Administration fédérale. En outre, on n’aurait pas procédé de manière irréfléchie à des diminutions de salaire.

Par contre, garaNto souligne que les évaluations d’échelon 2 au Cgfr avaient certes reculé de façon substantielle. On a pourtant besoin d’un autre rapprochement avec la valeur de référence de l’Administration fédérale. De plus, garaNto a donné pour information que la Communauté de négociation du personnel de la Confédération avait déposée, le 25.01.2012, une requête auprès de l’Office fédéral du personnel, proposant par-là de biffer le salaire négatif en cas d’une troisième évaluation personnelle d’échelon 2. garaNto est persuadé que la correction demandée sera concrétisée lors de la prochaine révision de l’Ordonnance sur le personnel de la Confédération (OPers).

Bilan : les grandes différences entre garaNto et la DGD demeurent. Deux questions restent ouvertes : 1. Pourquoi l’AFD ne veut-elle aucun rapprochement avec la valeur de référence de l’Administration fédérale ? 2. Quelle est l’utilité de ce système d’évaluation fastidieux et rigide ?

Recrutement et effectifs du personnel

L’instruction des spécialistes de douanes va démarrer le 1er août 2012 avec 55 collaboratrices et collaborateurs. Pour le moment, ce sont exclusivement des personnes désireuses de changer de profession qui postulent, comme le fait ressortir  Hanspeter Glauser. Aucune personne ayant terminé ses études ne s’annonce. L’AFD n’est pas encore en état de déterminer si cette évolution est positive.

L’instruction des agents du Cgfr a démarré en janvier 2012 avec 88 aspirant(e)s. Il est prévu de former d’autres aspirant(e)s dans des écoles B. Des postes supplémentaires ont été accordés au Cgfr. Jürg Noth fait remarquer que l’effectif réglementaire a pu être augmenté de manière substantielle.

Au contraire du Cgfr, aucun lobby n’existe pour la douane civile quoique le besoin supplémentaire de 60 postes ait été clairement démontré. Pour garaNto, cela n’est pas concevable, aussi peu d’ailleurs pour la Commission de sécurité du Conseil des États qui posera des questions critiques à ce propos au Département fédéral des finances (DFF). On ne sait pas encore clairement en outre si le programme de consolidation 2013 de la Confédération conduira une fois encore à une suppression de postes et, le cas échéant, dans quelle proportion.

Réglementation de préretraite

Des deux côtés, on s’en tient au fait que la justification pour la retraite anticipée des agents du Cgfr est comme toujours fondée et nécessaire sous l’angle de l’exploitation.  L’objectif est d’obtenir une bonne solution basée sur un âge de la retraite à 60 ans. garaNto et la DGD  harmoniseront régulièrement leurs positions au cours de ces prochains mois.

Menus d’horaires de travail

Dans le cadre de la prochaine révision de l’OPers ainsi que de l’Ordonnance du DFF concernant l’Ordonnance sur le personnel de la Confédération (O-OPers), il est prévu de réduire le nombre des menus d’horaire de travail. garaNto souligne la grande importance de la variété de menus pour les collaboratrices et collaborateurs de l’AFD. Les possibilités existantes sont très appréciées, entre autres celles de prendre jusqu’à dix jours de compensation par année. Lors des révisions à venir de l’OPers et de l’O-OPers, il s’agira d’accorder à ce postulat important toute l’attention qu’il mérite.

André Eicher, secrétaire central

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire de Garanto


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg