Échange de vues constructif malgré les divergences

21.01.2009

Conférence d'information 2008 de la DGD

 

Vendredi 19 décembre, une délégation de garaNto a pris part comme de coutume à la conférence d'information annuelle de la DGD à l'intention des associations du personnel. Sur de nombreux points, les partenaires sociaux de l'AFD sont d'accord mais il subsiste quelques divergences notables.

 

Nouvelles primes de fidélité

Les primes de fidélité en espèces ont alimenté les discussions autour de cette table ronde également. Après que le Conseil fédéral eut adopté la mesure incriminée, la DGD a semblé jusqu'à présent tentée par une ligne dure. Dès avant sa conférence d'information, garaNto a proposé d'utiliser d'une manière favorable au personnel la marge de manœuvre - certes amenuisée - tout de même à disposition. Le syndicat attend de la DGD qu'elle se ravise encore à temps.

 

Allocation liée au marché de l'emploi décidée

Le directeur général des douanes Rudolf Dietrich et le commandant du Cgfr Jürg Noth ont fait part pour la première fois à cette table ronde de leur décision de verser une allocation liée au marché de l'emploi de 3000 francs par année et employé au Cgfr de la région VI, répondant ainsi à une revendication de garaNto émise dès la  mi-2008 au titre de mesure temporaire, afin de pallier un tant soit peu l'état d'urgence régnant dans la région GE. Les dirigeants de garaNto ont déclaré sans ambages que cette allocation maintenant décidée n'était pas assez élevée.

 

Manque de personnel

M. Dietrich est persuadé que les suppressions de postes à la Confédération sont pour l'heure terminées et que l'AFD n'aura pas à consentir de nouveau sacrifice. Reste qu'il ne voit toujours pas de possibilité de faire passer les demandes de postes générales avalisées par le congrès de garaNto, des demandes ponctuelles dûment fondées ayant plus de chances de succès.

 

Frais relatifs aux engagements de renfort

Les indemnités de repas sont augmentées - renchérissement oblige - de 10 % dès le 1er janvier 2009, soit de 5 fr. pour atteindre 55 francs par jour entier, en raison de l'augmentation de cette indemnité au niveau de la Confédération. Rappelons que garaNto revendiquait en l'occurrence 62 fr. 50. Une meilleure nouvelle : selon la DGD, ces frais ne sont pas imposables.

 

Autres thèmes

En outre, garaNto a mis sur la table les questions suivantes :

  • avenir des réviseuses et des réviseurs de douane;
  • avenir des centres de traitement (CT);
  • dédouanement en transit: spécialistes de douane ou réviseuses/réviseurs?
  • allocations spéciales pour le personnel à la frontière (stress, bruit, gaz d'échappement);
  • sécurité du personnel civil lors des contrôles;
  • état de la promotion des femmes au sein de l'AFD;
  • maintien en service des employés du Cgfr ayant des problèmes de santé ;
  • exode à la police d'agents du Cgfr.

 

Sur ces affaires également, garaNto se propose de continuer de rendre compte comme jusqu'ici en fonction de l'actualité et de la situation.

 

OZ

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg