Enquête auprès des États membres

25.05.2010

Union du personnel des finances en Europe (UFE) en 2008/2009

 

L’UFE est la seule organisation syndicale à représenter au niveau européen les intérêts du personnel des administrations fiscales et douanières, toutes fonctions confondues. Elle organise près de 400'000 affiliés répartis en 40 syndicats membres européens de 20 pays. La période passée en revue a été marquée par deux événements principaux.

2008: les 23 et 24 septembre s’est tenue la 44e réunion du comité de l’UFE sur le site historique du Parlement hongrois, un des emblèmes de la capitale magyare et le plus grand édifice de Hongrie. Nous en avons rendu compte, alors, dans notre journal syndical.

2009: le 21 septembre a eu lieu, à Bruxelles, une réunion du comité douanier de l’UFE. Cet organe se compose des représentants des syndicats actifs dans le domaine douanier de toute l’Europe et traite des questions douanières proprement dites. Lors de cette séance, Klaus Hilger Leprich, président de la Fédération des fonctionnaires allemands des douanes (BDZ pour Bund Deutscher Zollbeamter), a été élu au poste de président du comité douanier de l’UFE. Leprich succède ainsi au Danois Jorn Rise Andersen, qui a présidé le comité douanier durant de longues années.

 

Réduction des effectifs et du nombre des contrôles de marchandises

Lors de cette réunion, la discussion a porté pour l’essentiel sur la situation au sein des administrations douanières en Europe. Nous avons constaté que, malgré toutes les différences au niveau de l’organisation de nos administrations douanières, nous avons beaucoup de points en commun pour ce qui est de nos problèmes. Il s’agit presque toujours de la réduction des effectifs et du nombre des contrôles physiques de marchandises, et de la rétribution relativement faible du personnel notamment dans les administrations de l’Est et du Sud du continent.

C’est pourquoi le comité douanier de l’UFE a décidé de réaliser une enquête actuelle concernant la situation des administrations douanières des États membres. Le résultat de cette enquête devrait servir de base à l’UFE dans les initiatives syndicales qu’elle prendra vis-à-vis du Parlement européen et de la Commission européenne. Au moment où nous écrivons ces  lignes, le résultat de l’enquête n’est pas encore connu. Nous espérons être en mesure d’y revenir sous peu et ne manquerons pas d’en informer nos membres.

Giordano Schera, vice-président de l’UFE et ancien secrétaire central de garaNto

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire de Garanto


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg