garaNto - une histoire à succès

22.05.2008
Entretien avec le premier secrétaire central de garaNto

 

Le 21 février dernier, à Berne, garaNto a pris congé de Giordano Schera. Depuis le 1er mai 2008, jour de la fête du travail, le premier secrétaire central de garaNto a pris officiellement sa retraite, anticipée d'une année environ, en raison notamment du changement de régime de primauté à la caisse de pension Publica. Comme annoncé, nous donnons la parole à Giordano Schera.

 

Interview: Oscar Zbinden

 

Réd.: Quels ont été les points culminants de ton parcours à garaNto?

Je repense avec plaisir à trois projets qu'il m'a été donné de mener à chef au fil de diverses étapes de réorganisation syndicale : l'adhésion en1993 de la FSPD1 à l'Union du personnel des finances en Europe (UFE), l'entrée de l'ASFD2  à l'USS en1999 et le regroupement de ces deux associations professionnelles quasi centenaires lors de la fondation du nouveau syndicat garaNto le 6 décembre 2001. Cette dernière date restera à jamais gravée dans ma mémoire.

Un autre moment fort de mes seize ans d'activité syndicale fut le résultat obtenu en  2001 lors des négociations avec le DFF ayant trait aux ordonnances concernant alors la nouvelle loi sur le personnel de la Confédération (LPers). Président de l'ancienne Union fédérative (UF) 3, j'étais en première ligne sur ce dossier et suis resté sentimentalement attaché à cette LPers. Si tu le permets, je voudrais ici adresser au chef du DFF l'exhortation suivante: „Touche pas à notre LPers! "

 

Quels furent les plus grands succès de garaNto?

Outre ceux mentionnés plus haut, ce furent à n'en pas douter l'empêchement de la baisse linéaire des salaires en 1998, et, dix ans plus tard, l'obtention de haute lutte cette année de la revalorisation générale des rémunérations du personnel fédéral. Mais nous avons marqué des points ces derniers temps dans d'autres domaines: le relèvement d'une classe de salaire des inspections de douane en position terminale, l'évitement de la rétrogradation des réviseuses et réviseurs de douane et la nouvelle ordonnance concernant la préretraite des gardes-frontière dans le sillage de la réforme de Publica.

 

Quelles furent les plus grandes déceptions pour garaNto ?

La pire fut bien entendu la réforme de Publica, qui vaut aux assurés de payer des cotisations plus élevées pendant plus longtemps pour recevoir au final des rentes réduites! - le personnel du Cgfr excepté. Autre source d'amertume : la destruction progressive de la concertation sociale depuis l'entrée en fonction de M. H.-R. Merz au DFF.

 

Où vois-tu les points forts de garaNto aujourd'hui ?

Notre syndicat est une réalité et il dispose d'une identité propre bien affirmée, dans laquelle ses membres se reconnaissent. Dans le paysage syndical helvétique, garaNto est bien positionné ; il a un secrétariat central pourvu de vrais pros et il est dirigé par un comité central capable, motivé et conscient de sa mission. Et le taux de syndicalisation élevé dont il se réjouit en fait un leader incontesté pour l'AFD, son partenaire social.

 

À ton avis, dans quels domaines garaNto peut et doit-il se renforcer ou s'améliorer ?

Les structures au niveau des sections doivent absolument être améliorées. Il y a deux ans, des points d'appui régionaux ont été créés à cet effet, dont les responsables seront élus au congrès qui vient. C'est certainement un pas dans la bonne direction. Autres points en voie d'amélioration : l'information des membres et le recrutement de nouveaux adhérent-e-s.

 

Où vois-tu garaNto à l'avenir ?

Comme déjà dit, garaNto est une fière réalité. Néanmoins, il a mieux à faire que de s'endormir sur ses lauriers. Qui ouvre l'œil constate que le monde du travail est en plein changement structurel, phénomène qui n'épargne personne. Cette mutation oblige les syndicats à repenser leur credo sociopolitique et leur capacité de mobilisation dans un environnement du travail toujours plus fortement marqué par l'individualisme. Et c'est très précisément dans un tel contexte que notre système de milice touche à ses limites. D'après moi, il n'y a que deux issues : créer des secrétariats régionaux dotés de professionnels - en plus du secrétariat central existant - avec des retombées considérables notamment sur nos finances ; ou alors, garaNto continue d'explorer la voie tracée par le mandat attribué à l'occasion de son 2e congrès ordinaire en 2004, soit ouvrir des négociations avec d'autres syndicats de la fonction publique portant sur une collaboration intersectorielle ou fusion, un regroupement ou la fondation d'un grand syndicat des services publics. Carpe diem, garaNto !

 

Tu t'es beaucoup engagé pour ce syndicat, parfois jusqu'aux limites de l'acceptable sur les plans physique et psychique. As-tu le sentiment que le jeu en a valu la chandelle ?

J'ai toujours voulu aider ceux qui se trouvaient dans la détresse. Toujours, j'ai voulu combattre l'injustice, surtout au niveau social. C'est pourquoi, je remercie tous les membres de garaNto de m'avoir donné cette occasion. Ce fut une expérience merveilleuse, que je referais sans hésitation.

 

Giordano, merci pour cet entretien, nos meilleurs vœux pour toi et ta famille.

 

 

Giordano Schera reste encore un certain temps conservé au syndicat garaNto non seulement en tant que membre, mais il siégera vraisemblablement jusqu'en 2010 en qualité de vice-président de l'Union du personnel des finances en Europe (UFE) et jusqu'en 2011 comme représentant désigné par le Conseil fédéral au sein de la Commission fédérale de la loi sur la durée du travail (LDT).

En outre, Giordano Schera reste à disposition pour certains cours de formation syndicale de garaNto.

 

1)          FSPD = Fédération suisse du personnel des douanes, fondée en 1906

2)          ASFD = Association suisse des fonctionnaires aux douanes, fondée en 1896

3)          UF = Union fédérative du personnel des administrations et des entreprises publiques, organisation faîtière active jusqu'à fin 2002 et remplacée depuis le 1er janvier 2003 par la Communauté de négociation du personnel de la Confédération (CNPC)

 

Biographie succincte de Giordano Schera - sur le plan professionnel

Né le 25.2.1947, à Muggio (TI)

1961 - 62        Collège à Brigue (allemand et français)

1962 - 65        École de transports à St-Gall

1965               École des douanes, Liestal : formation de fonctionnaire de douane / Stage au bureau  de douane de Chiasso Ferrovia

1966 - 68        BD de Bâle, CFF petite vitesse (aujourd'hui : Bâle St-Jakob)

1969 - 76        Bureau de douane de Riehen, chef de service dès 1976

1976 - 85        Instructeur au Centre de formation de l'AFD à Liestal (a, f, i)

1985 - 88        Bureau de douane de Bâle Poste

1988 - 91        Recrutement et promotion de personnel à l'AFD, auprès de l'AFD à Berne

 

Biographie succincte de Giordano Schera - sur le plan syndical

1967               Adhésion à l'ASFD, section Bâle

1976 -78         Membre du comité de section de l'ASFD, section Bâle

1979 - 84        Président de la section Bâle de l'ASFD

1985 - 91        Président central de l'ASFD

1985 - 2003     Membre de la commission d'experts chargée d'estimer lesexigences attachées aux fonctions de la Confédération

1992               Premier secrétaire central des deux associations douanières ASFD et FSPD au Secrétariat PTT+D (plus tard :Communauté du secrétariat Communication et Douane)

1992               Membre du comité directeur de l'Union fédérative (UF), dès novembre 2000 président de l'UF, organisation faîtière active jusqu'à fin 2002

2003 - 08         Membre du comité directeur de la Communauté de négociation du personnel de la Confédération (CNPC), qui a succédé à l'UF

1993 - 2001      Représentant de l'ASFD et de la FSPD au comité de l'USS et de 1998 à 1999     aussi à son comité présidentiel

2002 - 08         Représentant de garaNto au comité de l'USS

Depuis 1985     Représentant de garaNto à l'Union du personnel des finances en Europe (UFE), dont il est un des vice-présidents depuis 1996

2003 - 08         Membre du Comité de suivi des partenaires sociaux (CSPS), institué par la Confédération

Depuis 2001     Membre de la Commission fédérale de la loi sur la durée du travail (LDT)

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg