Génuflexions devant les grands, coups de pied aux petits

11.06.2009

Commentaire

Après que le collège gouvernemental en rapport avec le règlement de la crise bancaire et la livraison de données sensibles a reçu une volée de bois vert aux niveaux tant national qu'international et doit s'écraser, M. Merz semble maintenant rechercher à tout prix un sentiment de réussite auprès des employés de la Confédération: il les prend pour des manchots et veut les faire voler !

Concrètement, il s'agit du projet de révision de la loi sur le personnel de la Confédération (LPers), entreprise qu'on croyait remise à des temps meilleurs, mais il n'en est rien. Elle porte essentiellement sur un démantèlement en règle du droit du licenciement. À l'issue du dépouillement des résultats de la procédure de consultation des cantons, des partis et des milieux intéressés, une chose est claire: le ministre des finances tient mordicus à ce projet superflu et hostile au personnel.

Le credo gouvernemental est le suivant: foin de l'énumération exhaustive des motifs de résiliation, foin des délais de congé actuels, foin de l'obligation de réintégration en cas de licenciement arbitraire! Ces mesures visent, selon le projet de message du Conseil fédéral, à accroître l'autonomie décisionnelle et la marge de manoeuvre de l'employeur.

Et lorsque, dans le même souffle, on affirme qu'il en résultera également „une plus grande liberté d'action pour les employés", c'est du cynisme à l'état pur ! Le syndicat garaNto, lui, prend les „fédéraux" au sérieux et n'a pas la moindre compréhension pour de telles fadaises.

Cette modification de la LPers dénote une fois de plus une volonté de poursuivre la détérioration des conditions d'engagement à la Confédération. Face à un tel acharnement, il n'y a qu'une réponse: serrer les rangs et les coudes, et pour les non membres, rejoindre garaNto! Vous trouverez une déclaration d'adhésion sous www.garanto.ch => „Adhésion". Plus nombreux, nous serons plus forts !

André Eicher, secrétaire central de garaNto

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral.

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus