Forte affluence lors de la journée d’information

01.03.2014

Le 29 janvier 2014, une séance d’information extraordinaire de la RFA sur les résultats du projet « AlcoDouane » s’est déroulée au Kursaal de Berne. Les collaboratrices et collaborateurs de la RFA s’y sont retrouvés au grand complet.

 

Les directeurs de la RFA (Régie fédérale des alcools) et de l’AFD ainsi que d’autres orateurs fort compétents ont donné des informations exhaustives sur l’état actuel du projet ainsi que sur ses étapes ultérieures.

 

« Promesse de travail » de la Confédération

La présence de la Conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf a en outre rehaussé cette grande et importante séance d’information. Dans son exposé, la magistrate a montré de la compréhension pour les soucis et les craintes des collaboratrices et collaborateurs concernés. Afin de combattre ce sentiment d’insécurité, elle a renouvelé la « promesse de travail » que la Confédération a donnée. Un poste sera offert à l’ensemble des collaboratrices et collaborateurs, personne ne se verra licencié. Elle a incité les collaboratrices et collaborateurs à considérer le projet « AlcoDouane » comme une chance pour le développement personnel.

 

Intégration synonyme de défi

De l’avis de Garanto, le projet est bien lancé sur les rails quoiqu’il ait pris un retard de six mois aujourd’hui. Les postes seront mis au concours prochainement. À ce moment-là, la phase cruciale des postulations va commencer : obtiendrai-je une place équivalente pour le même salaire ? Vais-je pouvoir remplir les attentes au nouveau lieu de travail et comment vais-je m’accommoder de la nouvelle culture d’entreprise ? Eu égard au grand nombre de postes de la RFA à intégrer dans l’AFD, les responsables du projet ont un défi majeur à relever.

 

Le jour précédent la séance d’information, Garanto et l’APC ont reçu des informations préalables de la part du secrétariat général DFF. À cette occasion, Garanto a fait clairement référence à sa requête du 18 novembre 2013 par laquelle le syndicat soulignait qu’une externalisation de la section Alcool ou même de toute la division Alcool et Tabac pour Delémont n’entrait pas en ligne de compte au plan de la politique du personnel, tout en n’ayant aussi absolument aucun sens sous l’angle des aspects organisationnels et économiques. En outre, Garanto a exigé que la mise en œuvre du projet intervienne d’une manière supportable au plan social.

 

Mise au net de la loi

Le Parlement doit tout d’abord éliminer encore quelques divergences dans la législation, entre autre la dénommée  « Imposition basée sur le rendement ». Les collaboratrices et collaborateurs de la RFA et de l’AFD concernés ainsi que les associations du personnel recevront des informations sur les affaires courantes de la part de l’administration.

 

André Eicher, secrétaire central

Retour