Halte au dumping ! Des salaires minimums, maintenant !

29.04.2011

Appel du 1er Mai 2011

 

Comme si de rien n’était, les capitaines d’industrie et les managers de haut vol empochent à nouveau des millions de bonus. Technocrates complices et politiciens inféodés veillent à ce qu’ils puissent se servir en toute tranquillité.

 

Le résultat ? Jamais les riches n’auront été aussi riches. Jamais le fossé entre l’élite et la population laborieuse n’aura été aussi profond.

 

En même temps, les salaires des gens ordinaires sont mis sous pression. Toujours plus d’activités sont externalisées vers des entreprises bon marché. Le chômage reste élevé. Le nombre des emplois temporaires croît massivement. Les salaires des femmes sont à la traîne derrière ceux des hommes. D’un autre côté, les loyers ne cessent d’augmenter, de même que les taxes. Qui plus est, les offensives dirigées contre les assurances sociales se suivent en rangs serrés.

 

L’Union syndicale suisse (USS) combat cette politique des nantis. Elle veut des emplois sûrs, des rentes et des salaires décents. Et un État qui soit performant, en mesure de compenser les inégalités sociales.

  • En lieu et place de bonus, nous avons besoin de hausses de salaire pour tout le monde. Les salariés doivent être protégés au moyen de salaires minimums. C’est d’ailleurs dans ce but que l’USS a lancé une initiative populaire. (…) Les femmes en particulier, toujours et encore discriminées à cet égard, en profiteront aussi. Le 14 juin, journée nationale d’action et de grève, nous nous opposerons à cette discrimination salariale et relanceront ainsi l’égalité entre femmes et hommes.
  • Nous n’accepterons jamais que l’on démolisse la Suisse en matière d’AVS, d’AI, d’assurance-chômage et accidents. Nous n’accepterons jamais qu’en Suisse, les personnes socialement défavorisées soient à nouveau contraintes de mendier. Avec notre projet AVS plus, nous voulons combler les manques financiers dont souffrent les bas et moyens revenus une fois à la retraite. (…)
  • Il faut, une fois pour toutes, en finir avec les cadeaux fiscaux offerts aux riches, des cadeaux qui se traduisent, pour les gens ordinaires, par des hausses de taxes et une régression sociale à grande échelle. (…) L’assurance-maladie doit reposer sur un financement plus juste et la construction de logements d’utilité publique doit être encouragée.

 

Nous voulons la liberté, l’égalité et la solidarité pour tous et toutes, dans le monde entier. C’est pourquoi, ce 1er Mai 2011, nous espérons, avec les syndicats d’Afrique du Nord, que le soulèvement des peuples de cette région les conduise à un avenir plus juste.

 

USS, mars 2011

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire de Garanto


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg