La douane fournit toujours davantage de prestations

01.09.2013

Une fois de plus les faits et les chiffres sont sur la table : en 2012, l’Administration fédérale des douanes (AFD) a une fois de plus fourni davantage de prestations, malgré des ressources limitées.

 

À vrai dire, le fait que des prestations supplémentaires puissent encore être fournies est à porter au premier chef au crédit du personnel de l’AFD que l’on se doit de remercier pour sa loyauté, sa qualification et sa disponibilité.

 

Depuis longtemps déjà, l’AFD pourvoit pour un bon tiers aux recettes de la Confédération. Depuis 2010, les recettes de l’AFD ont augmenté de 23’012 milliards de francs à 23’771 milliards en 2012. Grâce aux recettes de l’AFD, la Confédération peut financer entre autres des tâches centrales dans les domaines du social, de la santé et de la formation.

 

Davantage d’accords de libre-échange

En 1990, l’AFD n’avait que deux accords de libre-échange à mettre en œuvre, pour 27 déjà en 2012 ; d’autres vont suivre. La politique, le Parlement et le Conseil fédéral ne prennent vraisemblablement guère connaissance d’une telle surcharge et de nombreuses autres prestations nouvelles de l’AFD.

 

Davantage de trafic des marchandises commerciales

En 2012, l’AFD a traité 30,1 millions de déclarations en douane. De 2010 à 2012 seulement, les déclarations en douane lors de l’importation ont augmenté de 14,6 millions à 16,1 millions, tandis que l’exportation est demeurée inchangée avec à chaque fois 6,6 millions. De son côté, le transit a passé de 7,2 millions déclarations en douane à 7,4 millions.

 

Davantage de migrations illégales

En 2011 et à nos frontières, 1'477 documents falsifiés ont été saisis et 10'282 personnes arrêtées. En 2012, ce furent 1'767 documents falsifiés et 13'747 arrestations, soit 37 environ chaque jour.

 

Davantage d’armes

En 2010, l’AFD a saisi 1'275 armes, pour déjà 1‘931 en 2012, soit plus de cinq par jour. Des armes qui menacent, blessent ou qui peuvent même tuer.

 

Ce ne sont que quelques exemples des prestations de services innombrables, respectivement des contrôles qui veillent journellement à la sécurité et à la santé de nous tous, mais également à la protection des espèces, à celle contre les falsifications et à beaucoup d’autres choses.

 

Moins de personnel

Cette valeur ajoutée pour l’État, l’économie et la population est générée par l’AFD avec une tendance à avoir toujours moins d’employé(e)s. En 2004, l’AFD comptait encore 4‘783 employé(e)s pour 4‘367 en 2012, donc 416 employé(e)s de moins, alors que le travail, lui augmentait. Le progrès technique, une infrastructure améliorée et des stratégies avisées compensent certes beaucoup de choses, mais de loin pas tout. Car ce sont toujours des êtres humains qui doivent contrôler, décider et agir.

 

Dans les quatre directions d’arrondissement des douanes et les sept régions de gardes-frontière, les employé(e)s de l’AFD s’efforcent de réduire le grand écart entre les besoins des « clients » individuels et les intérêts supérieurs de notre État de droit. Les ressources financières et en personnel limitées font que cela devient toujours plus difficile.

 

Il n’y a guère de reconnaissance. Pour l’économie, le Parlement et la population, mais pour les médias également, des augmentations constantes des prestations vont malheureusement de soi, quoique les tâches et les exigences croissent beaucoup plus rapidement que les moyens mis à disposition. Au plus tard lors des débats sur le budget, on fera la sourde oreille aux revendications de Garanto visant à obtenir davantage de postes de travail, pour le personnel civil également, car le dogme de l’État « aminci » prime encore toujours et partout.

 

Garanto lutte fermement contre des préjugés tenaces, des idéologies voulant désagréger l’État et des plans de démantèlement du personnel, tout en s’engageant en faveur de bonnes conditions de travail pour le personnel de l’AFD. Il s’agit là de notre tâche centrale pour laquelle nous avons reçu un mandat de nos membres. Les responsables et personnes actives de Garanto se préoccupent cependant aussi comme citoyennes et citoyens du bien-être de notre pays.

 

Garanto remercie les collaboratrices et collaborateurs de l’AFD pour leurs prestations et par-delà tous les membres de Garanto pour leur fidélité et leur engagement au profit de l’ensemble des employé(e)s de l’AFD et pour le bien de la collectivité.

 

Oscar Zbinden, chargé de l’information Garanto

 

Source : « Faits et chiffres de l’AFD 2012 »

(Photo : AFD)

Retour

 


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg