Les effectifs de l'USS à nouveau à la hausse

26.03.2010

Union syndicale suisse (USS) : effectifs syndicaux

L’USS, de loin la plus grande organisation syndicale faîtière de Suisse, comptait fin 2009 exactement 377 327 membres. En comparaison avec l’année précédente, elle a donc gagné 8901 membres, ce qui correspond à une croissance de 2,4%.

 

Pour la première fois dans son histoire, l’USS rassemble à fin 2009 plus de 100 000 femmes. Elle a ainsi atteint l’objectif qu’elle s’était fixé il y a quatre ans. En 1980, l’USS comptait à peine 55 000 membres féminins, en 1990 un peu plus de 56 000 et tout juste 80 000 en 2000. Les deux dernières décennies ont été caractérisées par une croissance régulière de l’effectif féminin. Cette augmentation marquée ne reflète pas seulement l’augmentation de la part féminine de la population active, mais témoigne en même temps de l’effort de construction entrepris depuis des années par les syndicats et de la grande importance accordée aux revendications égalitaire (égalité des salaires, conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale).

Une grande partie de la croissance de l’effectif est redevable à l’association du syndicat genevois SIT. Conjointement toutefois, sept fédérations ont connu l’an passé une augmentation de leurs membres (Unia, le SSP, Avenir Social, le SSM, l’USDAM, le SBKV, New Wood). Une année auparavant, seules trois fédérations avaient obtenu un solde positif. Pour la première fois depuis sa création il y a quatre ans, Unia, clairement la plus grande fédération syndicale de Suisse, a connu une légère augmentation de ses effectifs.

Parmi les neuf autres fédérations de l’USS, la plupart ont réussi à freiner la perte des membres par rapport à l’année précédente. Syndicat du personnel des transports publics, le SEV a ainsi pu annoncer une croissance de ses membres actifs. Projet de construction syndicale et défense rigoureuse des intérêts des membres commencent donc à porter leurs fruits. Cette évolution est particulièrement réjouissante, car lors des crises passées, les syndicats, sous la pression des suppressions d’emplois et en recherche d’orientation socioprofessionnelle stable, avaient à chaque fois connu plus de départs que d’admissions.

L’adhésion du syndicat genevois généraliste SIT démontre l’efficacité de la politique d’ouverture suivie par l’USS à partir du début du siècle. Avec le SIT, l’USS a gagné depuis lors sa neuvième fédération. Plus de 45'000 personnes ont ainsi rejoint les rangs de l’USS, principalement dans les secteurs des banques, de l’administration fédérale, du travail social, de la culture et de l’éducation. Le statut d’observateur nouvellement accordé à l’ASI (secteur de la santé), montre que l’USS poursuit sans faiblir cette politique d’ouverture.

Ewald Ackermann, rédacteur de l’USS

Retour

 


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg