Lutte pour la sécurité de l'emploi: maintenant ou jamais!

08.02.2008

garaNto, l'APC et le SSP se mobilisent: le 24 janvier, les ténors des trois syndicats réunis sous l'égide de la Communauté de négociation du personnel de la Confédération (CNPC) ont réaffirmé leur opposition commune à la révision de la LPers et adopté un plan d'action en plusieurs étapes.

Une telle opposition revêtira la plus haute importance dans les semaines et mois à venir, étant donné que le projet de loi doit être envoyé fin février-début mars en procédure de consultation avec un délai de trois mois. Si la révision de la Loi sur le personnel de la Confédération (LPers) devait passer la rampe dans la version concoctée par le Conseiller fédéral M. Merz, les «fédéraux» risqueraient de perdre leur relative sécurité de l'emploi. Comme on ne peut guère compter sur la majorité bourgeoise du parlement pour faire échec à cette entreprise, il revient au personnel fédéral et à ses associations d'organiser eux-mêmes, sans délai, la résistance. L'heure est aux actes, pas aux palabres.

L'offre de négociations est maintenue
Malgré notre ferme volonté de traduire notre opposition, pas à pas, en actions qui ne passent pas inaperçues, les syndicats restent partisans de la concertation sociale et de la négociation. Dans une lettre au conseiller fédéral Merz le 29 janvier, la CNPC a réaffirmé de manière claire et nette son attachement au dialogue social et sa volonté de négocier.

garaNto réclame de vraies négociations sur les points suivants:

  • maintien de la protection contre le licenciement qualifiée;

  • maintien de l'obligation de réintégration en cas de résiliation non valable;

  • maintien de l'effet suspensif en cas de contestation de la résiliation;

  • maintien du devoir de fidélité dans la fonction publique;

  • allongement des délais de congé pour certaines catégories de personnel.

Résistons - maintenant ou jamais!
garaNto en appelle au Conseiller fédéral M. Merz à négocier sans plus tarder. Au cas où il n'y aurait pas de nouvel accord, il ne nous resterait plus que le chemin de la résistance par tous les moyens légaux, et illico!

Berne, 8.2.08

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral. Garanto compte sur toi! Annoncez-vous à aQAHDwYpDggbCAcdBkcKAQ@nospam jusqu’au 16 août !

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus