Désir de luxe ou jalon pour l’avenir ?

22.08.2014

« Concilier le travail et la vie privée » est un thème qui s’impose de plus en plus. Certes et par le biais de sa brochure du même nom, Garanto ne s’est pas aventuré l’année dernière dans un terrain vierge, mais a fourni un travail préalable reconnu et ouvert cette nouvelle porte.

La troisième Newsletter de la Communauté de négociation du personnel de la Confédération (CNPC) est aussi consacrée à la conciliation de l’activité professionnelle et familiale. Et cela pour une bonne raison, car il est essentiel de trouver une balance entre l’activité professionnelle et familiale pour la santé des employé(e)s et, dès lors, pour chaque entreprise moderne et concurrentielle.

Bourreaux de travail dépassés (Workaholics out)

De nouvelles enquêtes et études sur de futurs professionnels bien formés, également hautement qualifiés, de toutes les branches et des deux sexes sont sans équivoque : de futurs travailleurs, ainsi que des éléments moteurs dans l’économie et la société ne sont plus des bourreaux de travail obstinés, mais pas non plus des paresseux endormis. Ils attachent universellement la plus haute importance à des activités judicieuses dans la profession et les loisirs ainsi qu’à un équilibre dynamique entre l’activité professionnelle rétribuée et celle non rétribuée aux plan familial et volontaire ainsi qu’à du temps pour leurs hobbies et leurs passions.

Très bientôt déjà, les employeurs se verront confrontés partout aux exigences élevées de cette nouvelle génération, certainement déterminée, qui arrive sur le marché du travail. Si les employeurs veulent suivre le rythme de ce marché qui se modifie toujours plus rapidement, ils doivent déjà maintenant s’adapter aux nouvelles réalités. C’est seulement de cette manière qu’ils pourront continuer à choisir leurs employé(e)s sur la base des capacités requises et des compétences souhaitées.

Davantage de temps partiel

Le travail à temps partiel ne va pas encore de soi dans toutes les unités organisationnelles, également pas au sein de l’AFD. Avec son aide-mémoire « Concilier le travail et la vie privée » (Work-Life-Balance) – v. www.garanto.ch, colonne de droite Garanto et maintenant aussi la CNPC avec sa Newsletter III, la plus récente, soulignent l’importance croissante du travail à temps partiel, tout en fournissant également des points de repère à leurs membres et aux tiers intéressés.

Menus de temps de travail : libre choix !

Au contraire d’autres unités administratives de la Confédération, le choix de tous les menus de temps de travail n’existe encore de loin pas partout dans les services d’exploitation de l’AFD. Cela rend aigres les personnes concernées. Garanto a demandé plusieurs fois à l’AFD de donner le libre choix à tous ses employé(e)s. Deux propositions faites au Congrès de Garanto en juin 2014 le réclament aussi.

Maintenant, le nouveau régime des menus de temps de travail est en vigueur depuis une année environ. Garanto attend dès lors de l’AFD  qu’elle tire un bilan et qu’elle donne bientôt suite à la requête largement soutenue portant sur un libre choix des menus de temps de travail pour tous les employé(e)s de l’AFD et cela sur l’ensemble du territoire national. De toute façon, Garanto continue de veiller au grain.

Oscar Zbinden, chargé de l’information

Retour