Nouvelle présidence de Garanto et décisions engageant l’avenir

21.06.2014

Le congrès a approuvé toutes les propositions du comité central (CC) et la plupart de celles des sections. Déterminés, les délégué(e)s au congrès se sont prononcé(e)s contre de nouveaux plans d’économies des politiciens fédéraux.

 

Les 5 et 6 juin 2014 à Thoune, 41 délégué(e)s au congrès au total et provenant de toutes les sections ont posé les jalons pour les deux prochaines années. Les présidents du jour étaient,  jeudi, Roberto Messina (président de la section TI) et, vendredi, Peter Fleiter (président de la section SH). Les deux secrétaires du jour, respectivement teneurs du procès-verbal, étaient Andreas Rüfenacht (en allemand, comme déjà les fois passées), section Nordwestschweiz, et  Michèle Chiappini (en français), section TI.

 

Président de Syndicom : pour un Service public fort

Le président du syndicat Syndicom, Alain Carrupt, rappela dans son exposé le passé commun avec Garanto, respectivement les associations et syndicats précédents, tout en priant les participant(e)s de lutter ensemble, avec l’USS et avec les associations/syndicats du Service public pour un Service public fort qui fonctionne également.

 

Deux résolutions engageant l’avenir

Le 5 juin, le congrès a adopté à l’unanimité deux résolutions : la résolution I « Halte aux économies hystériques ! » introduite par des appels on ne peut plus énergiques du président central (voir l’exposé David Leclerc, page …) et du secrétaire central (voir exposé André Eicher, page …) ainsi que la résolution II « Les dispositions protectrices de la LTr s’appliquent aussi au Cgfr » (voir résolutions I et II, page …). Dans ses propos afférents à la résolution II, le secrétaire central ajouta encore que Garanto empruntait maintenant la voie des négociations, en se réservant pourtant le droit de déposer un recours du syndicat au cas où le résultat s’avérerait insatisfaisant.

 

 « Ayons le courage d’adopter un style de conduite coopératif ! »

La table ronde sur le thème « Style de conduite coopératif » fut également captivante. Ses acteurs en furent comme à l’accoutumée le directeur général des douanes Rudolf Dietrich et le commandant du Cgfr Jürg Noth ainsi que Dore Heim, USS/CNPC, et le président central David Leclerc, sous la modération du secrétaire central André Eicher. Plusieurs délégué(e)s au congrès de diverses sections demandèrent des précisions par le biais de questions critiques.

 

Urs Mauerhofer, nouveau président central

Le 6 juin 2014, 36 délégué(e)s sur 41 ont élu comme leur nouveau président central le candidat officiel Urs Mauerhofer. Ce dernier succède à David Leclerc, Cgfr, section ZH, qui se retire au 30 juin 2014, après quatre années passées au CC et quatre années en qualité de président central. Urs Mauerhofer est spécialiste de douane à l’inspection de douane Zürich Flughafen, membre de Garanto depuis 2004, membre du comité de la section Zürich de Garanto depuis 2007 dont il est le vice-président depuis 2008. Depuis le printemps 2014 déjà et pour se préparer à sa future fonction, il a participé aux séances du CC, à l’instar de Roland Liebi qui vient également d’être élu au CC (Voir ci-dessous).

 

Election du comité central

Le comité central (CC) a également été élu le 6 juin 2014 : Anciens : Florent Simonnet, sergent, section Romandie, 39 voix ; Lorena Bertoldi, employée de douane, section TI, 41 ; Robert Bucher, chef de service, section ZH, 40 ;  Michael Leuenberger, chef de service, section Rhein (caissier central),  39 ; Nelly Galeuchet, experte de douane, section BE,  39 ; Cinzia Schiavoni, assistante de douane, section TI, 40 voix. Nouveaux : Roland Liebi, section NWS, 41 voix ; Jérôme Rapin, section Romandie, 40 voix.

 

Les collègues suivants n’ont plus fait acte de candidature : David Leclerc, président central (section ZH), Bernd Talg, vice-président (section Rhein) et Pierre-Alain Schroeter (section Romandie). Au cours du repas du soir, l’activité de ces collègues a été honorée comme il se doit dans le cadre du Restaurant Beau-Rivage tout proche. (voir bref portrait des prises de congé, page …).

 

Election de la commission de gestion (CdG)

Les trois sections pour la commission de gestion (CdG) ont été élues : SH, TI et Romandie. En conséquence, les membres de la CdG sont : Jean-Pierre Andreani, section Romandie (président), ancien ; Patrizia Baumgartner, section TI (vice-présidente), ancienne et, nouveau, Beat Jost (section SH).

 

Gestion de la caisse et des affaires

Le caissier central  Mike Leuenberger a présenté aux délégué(e)s au congrès les comptes 2012/2013 ainsi que les budgets 2014 – 2016 de la caisse centrale. Le budget présente des déficits structurels qui ne peuvent être encore amortis que par le biais d’augmentations des cotisations. De ce fait, le CC a également présenté au congrès une proposition d’augmenter la cotisation de membre des actifs à la caisse centrale de trois ou de quatre francs par mois et celle des retraité(e)s de deux francs par mois.

 

La CdG a examiné la caisse centrale et la caisse fermée aux décès, la conduite des affaires 2012/13 par le CC et les budgets 2014-2016. Elle recommande au congrès de les accepter. Ce dernier a approuvé à l’unanimité les propositions de la CdG de donner décharge au CC et au caissier central et d’approuver les comptes 2012/2013 ainsi que le budget 2014, sans opposition, et les budgets 2015 et 2016 à chaque fois à l’unanimité avec deux abstentions.

 

Nouvelles cotisations de membres

Dans le cadre d’une votation à deux variantes, le congrès a accepté, par 28 voix contre 12 et sans abstentions, l’augmentation des cotisations à la caisse centrale des membres actifs de trois francs, passant désormais à 28 francs par mois et, par 30 voix contre 10, sans abstentions, celle des retraité(e)s de deux francs, passant désormais à 9 francs par mois.

 

Propositions des sections et modifications des statuts

Les modifications des statuts centraux, les propositions des sections et du comité central acceptées ainsi que d’autres rapports et/ou documents sur le congrès suivent sur notre site web et dans le prochain journal.

 

Oscar Zbinden, chargé de l’information

Retour