21 février 2018 / Communiqués de presse

Enquête auprès du personnel : des améliorations nécessaires pour les salaires et la conciliation famille et travail

La Communauté de négociation du personnel de la Confédération (CNPC), organisation faîtière des associations du personnel APC, Garanto, SSP et AP Fedpol, s’engage de manière soutenue pour que la Confédération soit une employeuse attrayante. L’enquête 2017 auprès du personnel montre clairement, par rapport à celle de 2014, que l’Administration fédérale a besoin que des mesures soient prises dans deux questions centrales. Le personnel est plus mécontent qu’il y a trois ans en ce qui concerne les salaires, ce qui n’étonne pas après deux années sans hausse des salaires réels. Il reste aussi critique quant aux possibilités de concilier famille et travail. Les résultats de l’enquête dans ces deux domaines sont insatisfaisants.

Les employé-e-s de la Confédération ne sont en outre pas optimistes pour leurs perspectives professionnelles. Ici aussi, la pression permanente exercée par les acteurs politiques a sans doute eu des effets. Les mesures d’austérité et les réorganisations ont insécurisé durablement le personnel. En tant qu’employeuse, la Confédération ferait bien de s’engager sur ces questions.

La CNPC mettra tout en œuvre pour que les employé-e-s de la Confédération puissent travailler dans un environnement valorisant et favorable à leur santé. Les associations du personnel demandent au Conseil fédéral d’investir dans son personnel, de lui offrir de meilleures possibilités de concilier famille et travail et de mettre fin à la pression aux économies.


Renseignements :

Christof Jakob, vice-président de la CNPC et secrétaire du SSP, tél. : 077 447 29 03