08 mars 2022 / News

Garanto n’accepte plus la politique du fait accompli de l’OFDF

La transformation de l’Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF) progresse à grands pas, principalement au mépris des compétences, des connaissances acquises et de l’expérience du personnel de la douane civile. Envoyé en formation, il gagne encore moins au final. Garanto a toujours encouragé un dialogue d’égal à égal avec l’OFDF, convaincu qu’une si profonde transformation ne peut advenir qu’en associant le personnel. La décision unilatérale de l’OFDF du jour concernant la classification salariale des réviseurs/-euses marque un tournant et la rupture d’un dialogue constructif. Garanto le regrette profondément.


La décision communiquée aujourd’hui concerne la catégorie des réviseurs et réviseuses ayant passé différents examens au sein de l’AFD (Administration fédérale des douanes) et ayant acquis une grande compétence professionnelle en matière de dédouanement des transports. Dès le 1.1.2028, ils travailleront comme personnes chargées du transport et seront rétrogradés de deux classes de salaire. Ils bénéficieront d’une formation continue - nettement moins bien indemnisée. Présidente centrale de Garanto et conseillère nationale, Sarah Wyss déclare : « L’ignorance des responsables de l’OFDF vis-à-vis de l’expertise et de l’expérience des réviseurs/-euses actuels est incompréhensible. Les mettre devant le fait accompli est inacceptable ».


Lors de sa séance du vendredi 25 février 2022 à Olten, le Comité central a adopté la revendication « Classification salariale des réviseurs/-euses en douane » : classe salariale 15 (décision de l’OFDF du 28.2 : classe salariale 13), devenue caduque suite à la décision de l’OFDF communiquée aujourd’hui. En outre, le Comité central a adopté les revendications suivantes :

  • Les cadres de la douane civile doivent être transférés le 1.1.2028 comme tous les spécialistes de douane
  • La formation continue Allegra doit se dérouler spécifiquement aux groupes cibles
  • Transformation culturelle et non assimilation de la culture militaire par les civils
  • Plan social avec calendrier


Suite à cette décision, Garanto attend de l’OFDF qu’il reprenne immédiatement les négociations afin de discuter des revendications et des propositions de solutions de Garanto. D’ici là, l’OFDF ne doit pas créer de nouveaux faits accomplis.