17 février 2022 / News

La présidente centrale Sarah Wyss transmet des revendications de Garanto à Christian Bock

Le 20 janvier, la nouvelle présidente centrale a rendu sa première visite au directeur Christian Bock et à la vice-directrice Isabelle Emmenegger.


La situation de l’infrastructure aux postes frontières a été discutée. Garanto continue à recevoir des plaintes, bien que nous ayons déjà soulevé la question en été 2019. La Suisse romande en particulier signale une situation intenable, car il n’y a pas de possibilités de se changer pour les femmes et peu pour les hommes. Nous avons attiré l’attention du directeur sur l’art. 30 de l’OLT 3, selon lequel le personnel doit disposer de suffisamment de vestiaires adaptés aux circonstances pour changer et entreposer ses vêtements. La présidente centrale Sarah Wyss a expliqué : « Le personnel a le sentiment que le lieu de travail est négligé parce que trop de décisions sont prises et trop rapidement, sans tenir compte des conséquences sur le lieu de travail ».


Une autre préoccupation concernait une réglementation au niveau national pour le changement de vêtements au travail. Les discussions au sein du GT Frais dans le cadre des négociations sur le plan social vont dans le sens d’une solution régionale, ce que Garanto rejette fermement.


Le directeur Christian Bock a promis de s’occuper de cette question. Lien OFDF