28 mai 2019 / News

Le personnel de la Confédération revendique une hausse de deux pourcents pour des mesures salariales

La CNPC, de concert avec les autres associations de personnel, demande une augmentation du budget du personnel d'au moins 2 %. Cela assurerait enfin une augmentation réelle de salaire pour l’ensemble du personnel y compris la compensation du renchérissement.
Il y a en effet un contraste flagrant entre l’excellente situation financière de la Confédération et la stagnation des salaires de la moitié du personnel de la Confédération, dont les personnes qui se trouvent dans les classes inférieures de salaire. Le coût de la vie en revanche ne cesse d’augmenter, notamment à cause des primes-maladie. Une nouvelle hausse de celles-ci est d’ailleurs attendue pour l’année prochaine. Conséquence : une baisse réelle de salaire, qui plombe le pouvoir d’achat.
Le Conseil fédéral dispose d’une marge de manœuvre largement suffisante pour corriger le cours de cette tendance à la baisse.