24 août 2020 / News

Pas de réduction du salaire des employés !

Pas de réduction du salaire des employés !

Le dernier jour de la session d’été, le député UDC Thomas Burgherr a déposé une motion au Conseil national, par laquelle il réclame une baisse du salaire du personnel de la Confédération. En signe de solidarité avec l’économie privée, où de nombreuses personnes perdent leur emploi ou ne gagnent temporairement que 80 % de leur salaire, il demande une réduction ces deux prochaines années de 5 % des salaires supérieurs à 100 000 francs dans l’administration fédérale. Il ne s’agirait que d’une baisse salariale symbolique ne plongeant personne dans la misère.


Une attaque sur les salaires du personnel de la Confédération !

Monsieur Burgherr parle-t-il de salaires nets ou bruts ? Beaucoup de personnes pourraient être concernées. Peu importe, Garanto se battra. Monsieur Burgherr nie le grand engagement du personnel de l’AFD pendant la crise du coronavirus. Il n’a aucune idée des risques auxquels de nombreuses personnes ont été exposées.


Effets aussi sur les communes et les cantons

Monsieur Burgherr a-t-il réfléchi aux effets de sa proposition sur les communes et les cantons ? Je ne crois pas. Car les employés à hauts salaires de la Confédération sont aussi de bons contribuables et fournissent aux institutions politiques des revenus ponctuels et abondants. Sans compter qu’ils sont aussi des consommateurs, contribuant ainsi à freiner le ralentissement économique.


Garanto s’oppose !

Garanto rencontre des parlementaires début septembre et fera pression contre cette intervention absurde. J’ai bon espoir qu’avec les autres associations de personnel de la Confédération nous arriverons à la stopper et qu’elle sera rejetée au parlement.


Heidi Rebsamen, secrétaire centrale