13 juin 2018 / Logements de service

Réorientation en matière de logement de service: rien n’est décidé!

L’annonce du directeur Christian Bock le 29 mai sur la réorientation relative aux logements de service a créé de l’insécurité. Je souligne qu’aucune décision de mise en œuvre n’a encore été prise.

Depuis mars 2017, je fais partie du GT réorientation des logements de service et y représente les intérêts des membres. Garanto et le groupe de travail sont bien conscients de la situation tendue du marché du logement dans certaines régions. Elle est aussi prise en compte.  

Je participe à ce projet depuis le début et je peux vous assurer que des solutions sociales sont recherchées. Je défends avec véhémence les intérêts de tous les gardes-frontière et de leur famille.

Mais il est inadmissible que des peurs et des rumeurs sans fondement circulent.

J’attends des sections qu’elles récoltent vos préoccupations et peurs, et qu’elles me les communiquent par oral ou par écrit.

Roland Liebi, président central