Non à la réduction des prestations de la caisse fédérale de pensions!

14.11.2006

Congrès de l'USS du 9 au 11 novembre 2006
 
Résolution du ssp, de garaNto et de l’APC concernant la Caisse fédérale de pensions PUBLICA
 
Non à la réduction des prestations de la caisse fédérale de pensions!
 
Après le Conseil fédéral, le Conseil des Etats a lui aussi poursuivi le démantèlement social au détriment du personnel fédéral au cours de la session d'automne du Parlement. Contrairement à toutes les promesses faites précédemment, la révision de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA entraînerait une dégradation massive des prestations, notamment pour les employé-e-s de la Confédération qui ont déjà un certain âge, alors que les cotisations connaîtraient une énorme augmentation. La politique en matière de caisse de pensions du Conseil fédéral et du Conseil des Etats est inacceptable. Car aujourd'hui déjà, PUBLICA se retrouve en queue de peloton si l'on compare ses prestations et ses cotisations avec celles d'autres caisses de pensions publiques. La révision de la caisse fédérale de pensions entraînerait un relèvement de facto de l'âge de la retraite, une baisse des rentes et une augmentation massive des cotisations pour les assuré-e-s, ce qui se traduirait par une nouvelle perte de salaire réel de 2 à 4%. Malgré la réduction des effectifs planifiée, l'on veut dégrader les conditions cadres permettant actuellement de partir à la retraite dès 62 ans. Le Conseil fédéral et le Parlement nourrissent ainsi d'une manière irresponsable la frustration du personnel.
 
Si le Conseil national ne corrige pas les dégradations déjà décidées concernant la plus grande caisse de pensions de Suisse, cette situation aura des répercussions négatives sur toutes les autres caisses de pensions. Et les systèmes de retraite anticipée exemplaires qui existent déjà dans la pratique seront fortement mis sous pression. Pour préserver les intérêts du personnel concerné, les syndicats ne peuvent accepter sans réagir un démantèlement aussi drastique des prestations. C'est pourquoi l'USS formule les revendications suivantes à l'intention du Parlement national:
 
- Pas de politique de patron arbitraire, pas de baisse des rentes et pas de démantèlement au niveau de PUBLICA!
- Maintien du début du versement des cotisations à partir de 22 ans, avec la possibilité d'une retraite flexible dès 62 ans sans baisses de rente;
- Allègement des cotisations des assuré-e-s âgés de 45 à 54 au moyen de cotisations patronales supplémentaires pour éviter des baisses de rente.
 
Les délégués au congrès ont approuvés la résolution à l’unanimité le 10 novembre 2006 à Berne.

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral.

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus