Nouveautés après un congrès ayant jalonné l’avenir

Le 24 juin 2016, le comité central (CC) s’est rencontré à Berne pour sa première séance après un congrès ayant jalonné l’avenir. Les affaires suivantes furent entre autres traitées lors de cette séance constitutive :

 

Nouveau vice-président

Après la confirmation de Roland Liebi en qualité de président central et l’élection en bloc de tous les membres actuels du CC ainsi que des deux nouveaux membres, Bernd Talg et Gilles Perrenoud, par le congrès 2016, le CC s’est nouvellement constitué en vertu de ses compétences en la matière. Après deux années, Robert Bucher remet la vice-présidence. Cette fonction est reprise par Bernd Talg (section Rhein) de retour au CC qui n’a pas pu être présent à cette séance constitutive, à l’instar de Gilles Perrenoud (section Romandie), nouveau membre du CC.

 

À cet endroit, le CC et le secrétariat central remercient cordialement Robert Bucher pour son grand engagement en qualité de vice-président et se réjouissent du fait qu’il demeure actif au sein du CC. Nous félicitons Bernd Talg pour son élection (réélection) à l’unanimité comme vice-président par le CC et lui souhaitons une bonne reprise. En effet, Bernd Talg a déjà exercé la fonction de vice-président depuis 2010 jusqu’à son retrait lors du congrès 2014, à l’occasion également en tant que co-vice-président.

 

Profitant de ces adaptations, le CC a aussi réglé les représentations dans les groupes de travail de Garanto et de l’AFD. La liste des représentations de Garanto avec les adresses est disponible sur notre site : www.garanto.ch – Organisation – Comité central – Commissions et délégations.

 

Congrès 2016 : Il n’y a pas de sécurité au rabais !

La secrétaire centrale Heidi Rebsamen et le président central Roland Liebi ont passé encore une fois en revue brièvement le 8ème congrès ordinaire des 9 et 10 juin 2016. Ils ont loué ses décisions d’une grande portée qui, avec l’acceptation de l’importante réforme tournant autour de la conférence des présidents (CP) et de sa suppression ainsi que l’introduction d’une assemblée des délégués annuelle (AD), peuvent être maintenant mises en œuvre. Dans un proche avenir, les statuts centraux seront également mis au net et à disposition sur notre site web. Le prochain congrès ordinaire n’aura à nouveau lieu qu’en 2020 et la première assemblée des délégués au cours du deuxième semestre 2017.

 

La table ronde avec le directeur général des douanes, le commandant du Cgfr et particulièrement des représentants de l’USS, du Parlement ainsi que des arts et métiers a été bien accueillie. Toutefois, le CC aurait attendu des instances dirigeantes de l’AFD une participation dès le début de la ronde de discussions et une fixation des priorités plus claire dans le temps.

 

Le président central loua la bonne organisation, comme à l’accoutumée, du secrétariat central et de son assistant expérimenté aux congrès Luciano Piccioli (section Berne-Suisse centrale).

 

Lors de sa prochaine séance 2016, le CC fixera aussi la marche à suivre et les échéances pour le traitement et la mise en œuvre des propositions au congrès ainsi que leur priorité.

 

Reprise du trafic voyageurs par le Cgfr

Au milieu du mois de juin 2016, le vice-président Robert Bucher et la secrétaire centrale Heidi Rebsamen ont eu un entretien avec M. Martin Weissleder, chef du personnel de l’AFD, sur la reprise prévue du trafic voyageurs (TV) par le Cgfr. M. Weissleder a confirmé une mise en œuvre acceptable au plan social. Au début du mois de juillet 2016, l’AFD donnera des informations dans les aéroports de Zurich, Genève et Bâle. Garanto recommande à toutes les personnes concernées de prendre part aux manifestations d’information, tout en offrant en outre un conseil individualisé. L’AFD concrétise la décision avec une organisation de projet dans laquelle Garanto sera également représenté.

 

Référendum contre la RIE III

Avec le CC, la secrétaire centrale Heidi Rebsamen a relevé les gros inconvénients que la réforme de l’imposition des entreprises (RIE III) présente dans la loi prévue. Particulièrement à cause de la diminution des recettes de plus d’un milliard de francs uniquement pour la Confédération, on peut craindre de nouvelles réductions dans le budget de cette dernière et des suppressions de personnel. De ce fait, le CC a décidé à l’unanimité de soutenir le référendum contre la RIE III.

 

« Rôle et effectif futur du Cgfr »

En ce qui concerne le rapport du Conseil fédéral sur le postulat mentionné ci-dessus (16.3005) de la Commission de politique de sécurité du Conseil national (CPS-N), le CC a envoyé sa prise de position à cette dernière. Là, Garanto exprime son profond souci face aux programmes d’économies à répétition et relève les conséquences négatives des décisions d’économiser sur la densité des contrôles, les conditions de travail et la motivation du personnel. Une fois de plus, Garanto recommande le retrait des mesures en matière de personnel dans le programme de stabilisation et la renonciation à la fermeture de bureaux de douane.

 

Programme de stabilisation : la lutte continue

Au début de l’été également, le lobbying ne reste pas en plan. La section Romandie a envoyé une lettre à tous les conseillers nationaux et aux États de Romandie. Les membres de la Commission des finances de langue allemande et les parlementaires fédéraux de l’Est de la Suisse ont aussi reçu cette lettre. Au Parlement cantonal jurassien, une interpellation a été déposée sur les répercussions des mesures prévues du programme de stabilisation auprès de la douane.

 

Conformément à ce qui est devenu une tradition, la prochaine séance du CC se déroulera à l’extérieur. Cette fois-ci, le CC tiendra ses assises les 1er et 2 septembre à Schaffhouse.

 

Oscar Zbinden, chargé de l’information Garanto

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg