Conférence d’information 2011 de la DGD

26.01.2012

Le 12 décembre, une délégation de garaNto a pris part à la conférence annuelle d’information des associations de personnel organisée par la Direction générale des douanes (DGD). Hormis quelques divergences, les partenaires sociaux de l’AFD continuent de partager les mêmes vues sur de nombreux points.

La délégation de garaNto se composait du président central David Leclerc, des deux vice-présidents Ernst Wüthrich et Bernd Talg et du secrétaire central André Eicher. Cette année également, la DGD a renoncé à l’exposé traditionnel du directeur général des douanes. M. Dietrich s’est limité à présenter brièvement le nouveau mandat de prestations de l’AFD pour la période 2013-2016, valable désormais tout à la fois pour le Corps des gardes frontière (Cgfr) et pour la douane civile. Ce dont garaNto prend acte avec satisfaction, un seul et unique mandat étant de nature à renforcer l’unité de l’AFD. Laquelle va élaborer, d’ici au printemps 2012, ses thèses relatives à ce mandat imparti par le DFF.

Au nombre des questions abordées, comme de bien entendu, le risque de réduction du crédit du personnel par le biais de la proposition de coupe de 3% pondue par le conseiller national UDC zurichois Bruno Zuppiger. Soit pour l’AFD une perte sèche de plus de16 millions de francs, ou l’équivalent d’une soixantaine de postes au Cgfr et d’une septantaine au service civil.

M. Dietrich s’est par ailleurs plu à annoncer au sujet de ce même crédit que l’AFD avait gardé le cap en 2011 et que le gel des engagements avait été abrogé à fin août. Cette année, aussi bien des aspirants gardes-frontière (88) que des spécialistes de douane (75) commenceront leur formation à Liestal. Et le directeur général de mentionner encore, notamment, le projet de réorganisation de la DGD en 2012 et le rattachement à l’AFD – à l’horizon 2014 – de la Régie fédérale des alcools (RFA) et de ses quelque 70 employés.

Côté Cgfr, M. Jürg Noth a parlé entre autres d’une analyse concernant la réorganisation du corps en Suisse romande ; des informations suivront en temps voulu. La mise en œuvre de la restructuration de la région Cgfr III (GR), elle, est prévue pour le 1er novembre de cette année. Le commandant des gardes-frontière a évoqué aussi l’abandon fin 2012 de l’appui que la Sécurité militaire (Sécmil) accordait au Cgfr, raison pour laquelle l’AFD a demandé un supplément de 24 postes au stade de l’établissement du budget pour 2012.

S’agissant de l’évaluation du personnel, garaNto se réjouit du léger recul du taux de notes 2 par rapport à 2010, de même que de la réduction des disparités entre le Cgfr et le personnel civil, mais aussi entre les régions gardes-frontière et les arrondissements de douane eux-mêmes. Le secrétaire central André Eicher considéra qu’il s’agissait d’un „premier pas dans la bonne direction, qui doit être impérativement suivi d’autres mesures“. Quant à l’évolution négative du salaire, garaNto maintient son refus.

OZ

Conférence d’information de la DGD, 12.12.2011 (OFPER) à Berne. (Photo : OZ)

Retour