Conférence d’information 2012 de la DGD

26.01.2013

Le 18.12.2012, une délégation de Garanto a pris part à la conférence d’information annuelle organisée par la Direction générale des douanes (DGD) à l’intention des associations du personnel. En dépit de différences d’appréciation – ce qui est dans la nature des choses – les partenaires sociaux sont d’accord, pour l’essentiel, sur de nombreux points.

 

MP AFD 2013-2016

Au sujet du nouveau mandat de prestations AFD 2013-2016 commun pour le Cgfr et la douane civile, le Directeur général des douanes (DirGD) a relevé en substance entre autres ce qui suit : « Nous ne sommes pas en terre inconnue, étant donné que la collaboration entre le Cgfr et la douane civile est aujourd’hui déjà d’un niveau très élevé. Reste qu’elle peut être améliorée encore. » De son côté, le syndicat voit en ce MP AFD, comme on sait, plutôt une chance qu’un risque.

 

Évaluation du personnel 2012

Les chiffres provisoires de l’évaluation personnelle 2012 ont de quoi nous réjouir: le nombre d’évaluations 2 parmi les 4368 douaniers a enregistré une nouvelle baisse, plus marquée même que celle de l’année précédente (moyenne AFD en 2012: près de 11%, Cgfr plus de 14%). L’AFD a réussi à se rapprocher de la moyenne fédérale sans exiger de quotas. Le nombre réduit de notes 2 n’a pas non plus échappé aux président et secrétaire centraux David Leclerc et André Eicher; en effet, Garanto est moins sollicité par les éliminations de divergences. Le syndicat se félicite de ces résultats (non définitifs) et a bon espoir pour le millésime 2013.

 

Horaire à la carte

Garanto a invité la DGD à accorder l’horaire à la carte et plus précisément le système des menus à tous les employés de l’AFD. Sur le fond, tous semblent être d’accord. Le chef du Cgfr Jürg Noth a toutefois fait remarquer que les agents de terrain ne peuvent se prévaloir d’un droit au système des menus. André Eicher a quant à lui rappelé que lors de la révision de l’OPers Garanto a insisté pour que le droit limité désormais à quatre menus seulement soit garanti à l’ensemble du personnel.

 

Réorganisation de la DGD

Le DirGD a soumis à  la patronne du DFF deux scénarios relatifs à cette réorganisation. Le premier, une nouvelle formule comprenant un chef pour le Cgfr et un autre pour la douane civile subordonnés au directeur général ; le second reconduirait le statu quo à la tête de l’AFD. À l’intérieur des divisions principales, on assisterait à des transferts de tâches. La DGD attend depuis un certain temps déjà la décision de principe du ministère des finances

 

Préretraite du Cgfr

Le coût du passage de la solution d’assurance de Publica actuellement en vigueur à la nouvelle comprenant une retraite anticipée à 60 ans s’élèvera à quelque 254 millions de francs. L’AFD – et Garanto avec elle – espère que le Parlement accordera ce montant.

David Leclerc a pour sa part suggéré la réintroduction de la dispense de service de nuit pour les membres du Cgfr d’un certain âge.

 

Logements de service

Les logements de service sont souvent indispensables avant tout pour les jeunes gardes-frontière, comme n’a pas manqué de le souligner M. Jürg Noth. Et David Leclerc et André Eicher d’abonder, par une mise en garde contre toute augmentation considérable de loyer pour les gardes-frontière dans certaines régions sensibles, en se référant à leur lettre du 14.12.2012 à Mme Widmer-Schlumpf et notamment à leur demande de consultation du syndicat.

 

École supérieure

Enfin, le vice-directeur Hanspeter Hefti a parlé brièvement de l’école supérieure de douane (ES), qui ouvrira en janvier 2013 ses deux premières classes en français et en allemand, lesquelles seront suivies en août par une deuxième volée en allemand. L’ES de deux ans  permet à ses diplômés d’être admis dans les hautes écoles spécialisées (HES) et aux formations postgrades proposées par l’Université.

Retour