Partiellement meilleur, mais il y a encore de la marge

Sur de nombreux critères et en ce qui concerne l‘enquête auprès du personnel, l’AFD s’est améliorée par rapport à 2011. Toutefois, la Douane et le Cgfr ont encore un potentiel d’amélioration considérable.

Au niveau de la Confédération, 21‘700 personnes ont pris part à l’enquête auprès du personnel de la Confédération 2014, ce qui correspond à un pourcentage de retours de 63%. Dès lors et en comparaison avec les enquêtes précédentes, on a atteint une nouvelle valeur maximum. En 2007, seuls 51% des personnes interrogées avaient répondu.

Bulletin de santé

Avec une valeur au-dessus de la moyenne de 87 points, les collaboratrices et collaborateurs de l’AFD présentent une bonne image en matière de protection au travail et de la santé. Ils se sentent en bonne santé. Les collaborateurs/-trices souhaiteraient pourtant que l’AFD se déclare encore davantage impliquée dans la santé de ses employé(e)s (52 points) et améliore les conditions à la place de travail (59 points) dans le domaine « outil de travail et ergonomie ».

Nombreuses améliorations

Grâce à des conditions-cadres améliorées et à des optimisations de l’exploitation, des améliorations substantielles (3 à 7 points) ont pu être atteintes par rapport à l’enquête auprès du personnel 2011 dans les domaines suivants :

  • Rémunération : 65 points
  • Perspectives professionnelles : 63 p.
  • Mesures de développement : 69 p.
  • Plurilinguisme : 66 p.
  • Égalité : 74 p.
  • Information du personnel : 65 p.
  • Transfert des connaissances : 57 p.
  • Déroulement du travail/processus de décision : 53 points.

Garanto se félicite de ce résultat satisfaisant. Néanmoins et en ce qui concerne les critères ci-dessus, l’AFD se situe toujours encore au-dessous de la moyenne de la Confédération, avec des exceptions louables en ce qui concerne le transfert des connaissances et l’égalité, là où l’AFD est quelque peu meilleure que la Confédération.

Conduite : meilleure à l’étage inférieur

Par rapport à la direction supérieure avec 59 points, les supérieurs directs s’en sortent sensiblement mieux avec 67 points. Des réserves face à la direction supérieure se fondent sur des informations actuelles afférentes à des modifications importantes, le traitement de problèmes urgents ou le manque de confiance envers la conduite au plus haut niveau. Par le biais de cette évaluation, l’AFD ne fait pas cavalier seul, étant donné que cette façon différenciée de voir les choses de la part des collaborateurs/-trices concerne sans exception toutes les unités administratives de l’administration fédérale. Cet état de fait ne devrait pourtant pas être le prétexte à ce que la compréhension en matière de conduite des instances dirigeantes de l’AFD ne soit pas remise en question et optimisée.

Collaboration en équipe moins bonne

Malheureusement, la collaboration en équipe s’est détériorée passant de 75 points en 2011 à 72 points. Le manque de personnel à l’AFD est également coresponsable de ce changement. Pourtant, le travail en équipe demeure une des plus grandes forces de l’AFD. Au cours des années à venir, il faudra d’autant plus tout mettre en œuvre afin que cette valeur augmente de nouveau.

Augmentation de la résignation

Malheureusement, l’AFD se démarque également dans le cadre de la thématique « Résignation ». L’évaluation a augmenté de 3 points à 45 points. Il en résulte donc une aggravation. Les évaluations négatives des collaborateurs/-trices de langue française des Rég Cgfr V, VI, VIII ainsi que de la DA III (GE) avec des valeurs de 60 à 64 points sont vraiment frappantes. Il est d’ailleurs logique si l’AFD veut aller à l’encontre de cette évolution avec détermination et prendre des mesures ciblées. Cette intention doit se concrétiser.

 

Conciliation du travail et de la vie privée

Au niveau de la Confédération, la conciliation est évaluée de façon plutôt critique avec 68 points. À l’AFD, la valeur moyenne se trouve être de 59 points, là où la Douane civile dépasse cette valeur et,  même partiellement sans équivoque, celle de l’administration fédérale, avec des valeurs de pointe positives (69 à 74 points). Comme on pouvait s’y attendre, le Cgfr prend la lanterne rouge avec 49 points. À l’avenir, il reste à espérer que le Cgfr autorisera et de manière généreuse des modèles d’horaires de travail flexibles.

Volonté d’en arriver à d’autres améliorations

Garanto salue les mesures visées par l’AFD. Il est réjouissant que les résultats de l’enquête auprès du personnel soient désormais exploitables jusqu’au niveau des bureaux de douane et des postes gardes-frontière, à l’instar exactement de ce qui est possible au niveau des unités administratives (DGD, DA) et des commandements Cgfr. Cela permet des analyses proches de la base et des mesures adéquates. Le point central est cependant la volonté des instances dirigeantes d’éliminer rapidement et de manière durable des situations insatisfaisantes.

André Eicher, secrétaire central

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral.

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus