Plus de respect et plus de reconnaissance !

27.01.2011

Rétrospective 2010 du président central de garaNto

 

Chères et chers collègues, comme tous les ans, on jette un coup d’œil dans le rétroviseur en se demandant : qu’est-ce qui a marché – ou cloché – durant l’année écoulée ? Avant de vous emmener pour cette petite excursion rétrospective, je ne voudrais pas manquer d’exprimer toute ma gratitude aux employées et employés de l’AFD qui se sont engagés en faveur des desiderata du personnel et de son syndicat, quelle qu’ait été l’ampleur de cet investissement : je vous en remercie !

 

La politique néolibérale laisse des traces

L’année 2010 appartient à l’histoire, et de cette histoire récente nous pouvons tirer des enseignements. Nous avons appris que la politique néolibérale dominante a poursuivi course effrénée en 2010, les mesures proposées à la hussarde au parlement, dans le domaine du budget du personnel, ayant mis notre administration dans une situation très difficile. Les parlementaires qui réclament davantage de douaniers et de gardes-frontière sont les mêmes qui souscrivent à chaque proposition de réduction du budget du personnel. Cela m’amène à me demander ce qui doit primer : la doctrine partisane du moins d’État et de ressources fiscales ou le plus de sécurité pour tous? Ce qui personnellement me met en rage, c’est la disparition progressive de la classe moyenne même dans notre pays. Pour les revenus bas et moyens, il ne reste que les miettes du gâteau. Est-ce vraiment le modèle de société que nous voulons ?

 

Appel à Mme Widmer-Schlumpf

Pour l’avenir, nous désirons une concertation sociale forte et correcte. J’invite la nouvelle ministre des finances à prendre le contre-pied de son prédécesseur, en assumant pleinement son rôle de grande patronne des 35'000 employés fédéraux. Sur le devant de la scène, nous trouvons un personnel dévoué qui assure le bon fonctionnement de notre État. Nous sommes prêts au dialogue, pour autant que les dés ne soient pas pipés. À l’endroit des députés sous la Coupole, je n’ai qu’un message : soyez, enfin, honnêtes et justes envers votre personnel, car c’est sur vos actes que vous serez jugés lors des prochaines élections. Sans les „fédéraux“, notre beau pays ne fonction-nera pas. Nous ne sommes pas des ronds-de-cuir surpayés qui n’en fichent pas une, et notre travail mérite d’être respecté et reconnu notamment par le parlement.

 

Les cantons s’en prennent au Cgfr

Ici et là, l’esprit de clocher engendre – au prétexte de la répartition des compétences entre le Cgfr et les cantons – des attaques insoutenables contre le premier. Ce faisant, on dénigre le travail des près de 2000 agents et agentes que compte l’AFD à coup d’idées totalement saugrenues et d’insinuations sans fondement. Il est question d’intégration de gardes-frontière dans des corps de police cantonaux, de dépassements de compétences et d’une recherche frénétique de nouveaux boulots par le Cgfr. Le fait est que les tâches douanières sont inscrites dans la Constitution au titre d’attributions relevant de la Confédération. Toute cession aux cantons présupposerait une modification constitutionnelle.

D’aucuns reprochent au Cgfr de remplir un trop grand nombre de missions policières. Une telle critique est à rejeter clairement. Qui donc a signé les conventions entre le Cgfr et les polices cantonales respectives? Ce sont les mêmes directeurs et commandants de police qui aujourd’hui rameutent les politiques contre le Cgfr. Pourquoi les cantons ont-ils peur du „géant “ AFD ? L’enjeu est tout autre : les cantons manquent de policiers, une répartition du Cgfr entre eux viendrait à point nommé. garaNto souhaite un peu de sérieux dans le débat et attend du Conseil fédéral et du parlement qu’ils rompent une lance en faveur du Corps et de l’AFD. Il ne s’agit pas d’une question de compétences en soi, mais bien de la sécurité de notre pays et de ses habitants.

 

Quid de la stratégie en matière de contrôle ?

Le dédouanement des marchandises de commerce à la frontière appartiendra sous peu au passé, tant il est vrai que le vocable à la mode est stratégie de contrôle, soit contrôle général et centres de dédouanement en retrait. La douane se rend chez l’usager et la collaboration entre la partie civile et le Cgfr s’intensifie. Nombre de collègues se frottent les yeux, tout en se demandant si cela va marcher. Cette stratégie en matière de contrôle est tournée vers l’avenir et sera réalisée progressivement. Dans ce processus, il s’agit d’éviter toute opération à la hussarde. En effet, trop de groupes professionnels sont directement impliqués, et la mise en œuvre doit trouver la place qui lui revient dans la formation.

Le syndicat compte sur l’AFD pour une mise en œuvre socialement acceptable, à la faveur d’un dialogue constructif entre les partenaires sociaux. En effet, si le personnel n’y met pas du sien, la meilleure stratégie est vouée à l’échec. S’agissant des collègues du secteur civil non technique, il faut une affirmation claire et nette disant que leur travail continue d’être estimé et indispensable. Sur ce point, les options de l’AFD sont encore floues du point de vue de garaNto qui espère que la réorientation du service civil lui donnera dans l’avenir un visage aux contours plus précis. Les domaines d’activité doivent être clairement définis et les mesures de mise en œuvre réalisées de manière unitaire mais aussi favorable au personnel.

 

Plus proches de nos membres

Le comité central investit dans l’avenir syndical et, de plus, sort des sentiers battus. Les personnes exerçant un mandat syndical devront être plus présentes à la base afin de mieux traiter les attentes et les problèmes de nos membres ou des groupes professionnels. Autre objectif : intensifier notre collaboration avec les interlocuteurs sociaux.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

Sur le plan politique, la nécessité de renforcer le lobbyisme en faveur de nos postulats se fait sentir et constitue, par conséquent, un but essentiel pour le futur. Le travail de la douane et du Cgfr et la sécurité de l’emploi tiendront la vedette. Si nous voulons marquer des points au niveau syndical, nous devons tous et plus encore que par le passé serrer les rangs et les coudes. Ensemble, nous sommes forts, et nous pouvons le devenir plus encore ! Aux non syndiqués, je ne peux que dire et répéter ceci: il n’est jamais trop tard pour rejoindre garaNto, toutes et tous sont les bienvenus ! A nos membres, j’exprime ma gratitude pour la fidélité qu’ils ou elles témoignent à leur syndicat.

 

Travailler en équipe, c’est motivant !

Pour terminer, je voudrais dresser mon bilan personnel. Dans la foulée de mon élection comme président central, j’ai hérité d’une équipe motivée, courageuse, prête à relever le gant. Chacune, chacun fait de son mieux. C’est aussi ce que j’ai constaté à l’oc-casion de mes visites aux sections, même si un coup de pouce est encore le bienvenu par endroits. Ma tâche n’est pas facile, mais j’y prends grand plaisir. Durant l’année écoulée, je n’ai pu assumer mon rôle que grâce au soutien actif de nombreux collègues. C’est cet appui en particulier qui me rend confiant et renforce ma détermination à relever les défis qui jalonneront notre route dans les mois qui viennent.

Cette année, le 6 décembre, garaNto fêtera ses 10 ans d’existence. Puisque c’est un chiffre rond – mais pas à cette seule occasion, pour toujours – je voudrais voir plus d’équité envers le personnel, et ce à tous les échelons, du parlement au supérieur hiérarchique du service.

Bonne et heureuse année 2011 !

David Leclerc, président central

Retour

 


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg