Recul clairement freiné

18.05.2012

Effectifs des syndicats USS en 2011 : 368 752 membres

 

 

À la fin 2011, l’Union syndicale suisse (USS) comptait 368 752 membres répartis dans 16 fédérations. Par rapport à 2010, cela représente 3 330 membres de moins, soit -0,89%. Mais ce recul a été clairement freiné (-1,39% l’année précédente).

 

Le nombre de femmes membres de l’USS a augmenté. Elles sont aujourd’hui 103 175 (2010 : 101 675), soit 1,5% de plus. Leur part aux effectifs totaux est maintenant de 28% (2010 : 27,3%). Cela fait 20 ans que le nombre de membres féminins ne cesse d’augmenter à l’USS. Depuis cette époque, il a presque doublé.

 

LE SSP gagne encore

Cinq syndicats de l’USS ont vu leurs effectifs augmenter. En chiffres absolus comme en pour-cent, c’est le SSP (Syndicat suisse des services publics) qui a enregistré la plus forte croissance. Ce syndicat progresse d’ailleurs depuis quatre ans. En 2011, il comptait 550 membres de plus (1,5%) qu’en 2010 et, pour la première fois, plus de femmes que d’hommes. La hausse la plus forte concerne le secteur de la santé.

 

Unia reste stable

Unia, qui représente plus de la moitié de l’USS (193 518 membres) a vu ses effectifs légèrement augmenter de 112 unités ; cela, en particulier dans le tertiaire, alors que les secteurs bien syndiqués comme la construction, les arts et métiers et l’industrie enregistraient une stagnation de leurs effectifs, ou reculaient légèrement là où l’emploi reculait également. Les syndicats Kapers (personnel de cabine du transport aérien), Avenir Social (Professionnels du travail social Suisse) et la SBKV (artistes dramatiques de Suisse alémanique) ont aussi connu une hausse de leurs effectifs.

 

Syndicom perdant

Neuf fédérations ont perdu des membres. En chiffres absolus, le recul de Syndicom (Syndicat des médias et de la communication) apparaît particulièrement marqué. Dans ce cas, la fusion qui a abouti à ce syndicat a eu l’effet habituel de toute fusion : membres refusant la fusion, mise à jour administrative des fichiers de membres, élimination des doublons, pour une part, et, de  l’autre, forte concentration sur la fusion entraînant un affaiblissement momentané de la présence syndicale sur le terrain.

 

Nouvelles affiliations

L’an dernier, l’USS a accueilli un nouveau membre, Nautilus, le syndicat international des transports maritimes, qui compte 680 membres. Nautilus est la neuvième fédération à rejoindre l’USS depuis le nouveau millénaire. Si l’on ne tient pas compte de cette affiliation, les fédérations de l’USS ont perdu 1,08% de leurs membres en 2011. Mais  même dans ce cas, il apparaît que le recul de 2010 a été visiblement freiné en 2011.

 

USS, E.A. (mars 2012)

 

Retour

 


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg