Réévaluation des chefs de service dans l'exploitation

20.11.2009

Nouveau groupe de travail de garaNto

Depuis des années, garaNto réclame une reclassification des chefs de service (CS) dans l'exploitation en 21e classe de salaire. Revendication réitérée depuis des années que l'Administration fédérale des douanes (AFD) jusqu'à ce jour remet aux calendes grecques. Or, un reclassement des CS est d'une impérieuse nécessité, notamment dans la perspective des nouveaux défis à relever au niveau de l'AFD.

Jusqu'ici, l'AFD  a motivé son refus pour l'essentiel en arguant de conditions générales structurelles et financière: il ne faut pas toucher à la  structure du système salarial, les réévaluations doivent être compatibles avec les fonctions de référence de  l'adminis-tration fédérale et, enfin, cette opération ne devrait pas coûter un kopeck !

Le syndicat, lui, met l'accent sur le coeur de métier des CS et sur les nouveaux processus de travail. Pour ces raisons, le comité central (CC) a institué un groupe de travail dénommé „Chef-fe de service dans l'exploitation" (GT CSE) auquel appartiennent plusieurs CS de grands inspectorats de toutes les régions linguistiques. Celui-ci s'est réuni pour la première fois le jeudi 22 octobre. Coup de projecteur.

Double rôle exigeant

Au cours des dernières années, le travail dans les bureaux de douane a connu tout simplement une révolution, sous l'effet conjugué de la complexification des accords internationaux et de la montée des exigences de l'économie. Or, ces mutations ont touché de plein fouet les CSE. On attend d'eux qu'ils soient tout à la fois des spécialistes et des généralistes et qu'ils disposent de surcroît de connaissances personnelles de haut niveau et mobilisables à tout moment. Ce faisant, l'AFD oublie qu'en l'absence d'une  telle polyvalence ni la réorganisation de l'exploitation, ni le passage au principe de rotation n'auraient  été possibles.

Mais ce ne sont pas uniquement l'augmentation des exigences posées aux CS et la complexité des tâches qui ont évolué. En effet, les processus de travail ont complètement changé de nature: ils  sont plus dynamiques et placent les agent-e-s quotidiennement devant de nouveaux défis. C'est un avatar des concessions faites à l'économie par l'AFD.

Responsabilités gestionnaire et de formation

Dans le même temps, les exigences en matière de gestion et de formation du personnel se sont accrues. Dans ce contexte, le manque de personnel et la réorganisation de l'AFD ont joué un rôle central. Il suffit ainsi d'absences à court terme - pour cause de maladie par exemple - pour qu'il faille retoucher la planification prévisionnelle du personnel. Autre complication, l'évaluation du personnel: les employé-e-s - rotation oblige - ne peuvent pour ainsi dire plus être incités de façon ciblée dans leur développement et évalués en toute objectivité sur une certaine durée. Les CS sont aussi mis à forte contribution dans le domaine de la formation : Ils ne sont pas seulement compétents pour la formation des spécialistes de douane mais encore pour celle des réviseuses et réviseurs, des assistant-e-s de douane et - pour ce qui est des dédouanements - des gardes-frontière.

En un mot, les CS ont une classification nettement trop basse eu égard à cet énorme accroissement des exigences. Bien qu'étant les piliers de l'AFD à la base de la maîtrise des flux de trafic et de la taxation correcte des clients de la douane dans le trafic des marchandises de commerce, ils ou elles n'ont jamais été récompensés sur le plan matériel, contrairement à d'autres catégories professionnelles comme les chefs de subdivision, les officiers gardes-frontière ou les agents de la section antifraude douanière. Un nombre toujours plus grand de candidat-e-s à la relève ne sont par conséquent plus disposés sans autre à assumer la responsabilité de chef de service dans les conditions d'avancement en vigueur, fait qui devrait donner à penser à l'AFD.

Le „GT CSE" va poursuivre ses travaux dans les mois qui viennent, tout en espérant que l'AFD reprenne l'initiative sur ce dossier. Dans son intérêt bien compris !

André Eicher, secrétaire central de garaNto

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral.

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus