Résolution "Des services publics forts pour une Suisse qui fonctionne !

29.03.2014

Les prestations et infrastructures publiques constituent un pilier fondamental des droits humains, de la cohésion sociale et de l’égalité des chances en Suisse. Elles garantissent à la population des prestations de qualité dans les domaines de la formation, de l’information, de la santé, du social et du logement en suffisance. Elles offrent une protection et une sécurité fiables, avec des services de secours, de police et de douane. Elles garantissent une infrastructure au service des usagers, axée sur la durabilité en matière d’énergie, d’eau, de transports et de communication.

L’évolution de la population, la sécurité sociale, la participation de tous et toutes, la limitation des ressources territoriales et énergétiques, la mobilité croissante, un potentiel économique différent selon les régions et la pénurie de main-d’œuvre qualifiée sont les défis auxquels la Suisse est aujourd’hui confrontée et le sera encore dans les années à venir. Seul un financement suffisant des prestations et des infrastructures peut répondre à ces défis. Nous avons besoin de services publics forts pour que la Suisse fonctionne, demain aussi !

SEV, SSP, Syndicom, APC et Garanto revendiquent :

  • Qu’on en finisse avec les programmes d’austérité, les privatisations et la concurrence absurde dans les services publics !
  • Toute la population doit pouvoir profiter de manière égale d’excellentes prestations sociales, de formation, de santé ; celles-ci ne doivent pas servir des buts lucratifs privés.
  • Les monopoles doivent appartenir à la collectivité publique. Cela concerne par exemple l’infrastructure ferroviaire, les réseaux électriques, de communication et d’eau, ainsi que l’évacuation des eaux usées et des ordures. Les bénéfices réalisés par les monopoles appartiennent à la communauté.
  • Les tâches de souveraineté, de la sécurité publique à la fiscalité, doivent être soumises au contrôle démocratique et exclusivement assumées par des organes de l’État.
  • Lorsque des prestations de service public sont confiées par la collectivité publique à des tiers, les principes appliqués à l’activité de l’État régi par le droit doivent être respectés :

− accès non discriminatoire et droits égaux pour toute la population,

− contrôle démocratique de la fourniture de la prestation,

− transparence quant à l’identité des propriétaires, aux tâches confiées et aux recettes réalisées,

− interdiction de faire des bénéfices.

En outre, les conditions d’embauche doivent obligatoirement être fixées dans une convention collective de travail.

  • Des services publics forts sont efficients et porteurs d’avenir. Il faut :

− des bonnes conditions de travail favorisant l’égalité des sexes,

− le respect des standards de sécurité et de santé au travail,

− des investissements importants dans la formation initiale et continue du personnel,

− une évolution des prestations en fonction des besoins,

− une intégration dynamique des nouvelles technologies,

− une utilisation de matériaux et des énergies respectueuse des ressources.

 

Il faut réexaminer les externalisations déjà réalisées et les soumettre au contrôle démocratique. C’est pour cela que nous nous engageons !

 

Berne, 27.02.2014

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral.

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus