Salaire minimum pour jeunes collaboratrices et collaborateurs

Après une discussion interne et des entretiens avec la DGD ainsi qu’après un succès partiel, en l’occurrence la suppression intervenue du principe junior-senior auprès des réviseuses et réviseurs de douane ainsi que des assistant-e-s de douane, le CC a décidé, les 10/11.12.2015, de maintenir cette proposition du congrès 2014 :

Proposition 13.9, congrès 2014 : Salaire minimum – pour un salaire honorable pour les jeunes agent-e-s de 4'500 francs (spécialistes douane, gardes-frontière, réviseurs et assistants de douane).

Le comité central (CC) décida les 26/27.03.2015 de soumettre les propositions suivantes à la DGD :

  • relever de 200 francs par mois le salaire initial de toutes les catégories de personnel (assistantes et assistants de douane, réviseuses et réviseurs et spécialistes de douane) ;
  • appliquer les mêmes salaires de départ aux assistantes et assistants de douane qu’aux réviseuses et réviseurs et spécialistes de douane ;
  • renoncer à la distinction entre junior et senior dans le cas des assistantes et des assistants de douane, par analogie avec les autres groupes de professionnels.

Le 18.05.2015, le CC envoya un courrier à la DGD dans lequel il soulignait sa position relative aux salaires initiaux et sollicita une entrevue. Cet entretien eut lieu le 06.08.2015.

Sur le fond, la DGD ne partage pas le point de vue de Garanto, faisant remarquer que les salaires initiaux ont été adaptés en 2010, en raison de difficultés de recrutement. Or, une telle pression s’est estompée et l’AFD n’a actuellement pas de problème de recrutement. En outre, cette dernière assume les frais de repas et de logement au CFL. L’AFD dispose d’une certaine marge de manœuvre pour fixer les salaires (jusqu’à un plafond de 300 francs par mois), afin de verser aux aspirants la rémunération qu’ils recevaient jusqu’ici de leur ancien employeur. Elle refuse également d’uniformiser les salaires de départ des MdCgfr, des spécialistes et des assistants de douane, estimant qu’une différenciation se justifie. Bilan dans l’optique de la DGD : il n’y a pas lieu d’agir. D’autant moins qu’un élément vient compliquer la donne, en ces temps de disette budgétaire: en 2016 et 2017, l’AFD devra économiser des millions dans le domaine du personnel, au prix de la disparition de postes également.

En revanche, la renonciation  au principe junior-senior dans le cas des réviseurs et des assistants de douane représente une amélioration substantielle en termes d’évolution salariale.

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral. Garanto compte sur toi! Annoncez-vous toute de suite à -5aRmZC-mJ6NnpGLkNGclw@nospam

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus