Suppression des logements de vacances WOKA

19.09.2018

Garanto est très déçu de la décision du Conseil fédéral de vendre les logements de vacances WOKA, en particulier le projet de mettre le produit de la vente dans les caisses fédérales. Les «prestations financières» pour la garantie des prêts ont au moins pu être sauvées, pour atténuer les difficultés financières des collaborateurs de l’administration des douanes gravement endettés.

Les logements de vacances WOKA bon marché sont une prestation salariale accessoire importante de l’administration des douanes pour les employées des classes de salaires inférieures. C’est la raison pour laquelle les représentants de Garanto à la commission WOKA se sont opposés à la modification d’ordonnance voulu par le directeur Christian Bock, entrée en vigueur le 1.1.2018 (cf. communiqué de presse). Avant la modification d’ordonnance, le directeur général des douanes était «désigné d’office» président de la commission WOKA; après la modification, c’est lui qui désigne le président de cette commission.

Garanto exige:

  • le report de la mise en œuvre. Les caisses fédérales n’ont pas besoin de cet argent. Ainsi, de nombreux employés de l’AFD et ses retraités bénéficient de vacances à prix abordables.
  • l’examen de la possibilité de vendre les logements de vacances WOKA à une coopérative de vacances, afin d’éviter que les appartements ne soient vendus au plus offrant.
  • un droit de préemption pour les employés de l’AFD. Lors de la vente des logements de vacances WOKA, la préférence doit être donnée aux employés de l’AFD.
  • que les logements de vacances soient loués jusqu’à la fin. Ils ne doivent pas être nettoyés et laissés vides pendant une longue période.

WOKA reste un sujet de la session en cours. La CN Barbara Gysi a déposé des questions sur lesquelles le CF Ueli Maurer prendra position le 24 septembre.

Retour