Syndicalistes ou laveurs de vaisselle

23.02.2012

Le syndicat garaNto s’engage pour l’amélioration de la position sociale et économique de ses membres. Ce qui résonne de manière abstraite en théorie, se concrétise pourtant dans la vie quotidienne : jour après jour, les membres du comité central, des comités de sections et du secrétariat central s’engagent pour les besoins de leurs membres : ici, une prise de position sur un projet important, là, les conseils donnés à un membre.

55% des collaboratrices et collaborateurs de l’AFD apprécient cet engagement et gardent tout simplement leur confiance en garaNto, parce que pour eux la solidarité entre les collaboratrices et collaborateurs de l’AFD est importante. Et que pensent les autres 45% de garaNto ? Manifestement, pas grand-chose. Ils se tiennent à l’écart. En l’occurrence, on peut distinguer deux groupes de non-membres: les déçus et les «laveurs de vaisselle (plongeurs)».

Les déçus ont tourné le dos à garaNto parce qu’ils tiennent le syndicat pour responsable des programmes d’économies de la Confédération, comme aussi des réorganisations au sein de l’AFD (!). Le syndicat a failli parce qu’il n’a pas pu stopper ces évolutions négatives. On critique quelquefois que le syndicat serait trop «à gauche» ou trop «radical».

Par contre, les plongeurs sont persuadés qu’ils n’ont pas besoin du syndicat. Ils ont devant les yeux le légendaire laveur de vaisselle qui s’est hissé du bas en haut de l’échelle à la force du poignet jusqu’à l’étage des moelleuses moquettes. À l’inverse des membres du syndicat, ils regardent uniquement pour eux-mêmes.

Nous tenons à rappeler les succès syndicaux les plus importants de l’année 2011 à l’ensemble des agent(e)s de l’AFD, aux membres de garaNto, ainsi qu’aux déçus et aux plongeurs :

  • L’intervention parlementaire du conseiller national  Bruno Zuppiger, qui voulait économiser 150 millions de francs en ce qui concerne le personnel de la Confédération, a été balayée avec succès.
  • Un alignement allant très loin du droit du personnel de la Confédération (LPers) sur le Code des obligations, planifié à l’époque de l’ancien conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz, a passé aux oubliettes.
  • L’accord salarial 2012 tient la rampe : en 2012, tous les employé(e)s de la Confédération reçoivent 1,2 % de salaire en plus.
  • 50 spécialistes de douane reçoivent rétroactivement davantage de salaire. Lors de la concrétisation des dispositions transitoires pour ceux qui avaient répété ou différé un cours, le Tribunal fédéral a soutenu la position syndicale.

Les succès précités et d’autres encore ne vont pas de soi. Jour après jour, il s’agit de combattre âprement pour les obtenir. L’engagement syndical se poursuivra également en 2012. Afin que garaNto soit encore meilleur et plus fort, nous avons besoin du soutien de toute la famille AFD. Dans l’environnement difficile que nous vivons, aucune alternative ne s’oppose au syndicat. De ce fait, nous invitons toutes celles et tous ceux qui se tiennent à l’écart à adhérer à notre syndicat garaNto.

André Eicher, secrétaire central

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral.

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus