Tracas et vertus de la Suisse orientale

Les 27 et 28 août, le comité central (CC) a tenu sa première réunion après la pause estivale suivie, comme d’habitude, par la visite rendue à l’une de nos sections. Cette fois, le tour de la section Rhin était venu.

Le premier jour, jeudi 27.08.2015, était dédié pour l’essentiel à la visite de la subdivision de St. Margrethen. Le CC reçoit un accueil très cordial et est emmené pour une visite commentée avec compétence à travers les domaines d’activité de la douane. L’inspecteur des douanes suppléant Jörg Manz et le chef de service Patrick Wüst se chargent de la plus grande partie de la visite guidée et de l’information concernant la douane civile. Côté Cgfr, c’est au sergent Martin Buob, secondé par son équipe de spécialistes, qu’il revient de familiariser les comité et secrétariat centraux avec les moyens d’intervention, les possibilités et le contexte du travail du Corps, tout en leur décrivant les particularités régionales.

Et M. Manz de présenter l’inspection de douane du Rheintal en citant l’inspecteur Walter Portmann : „Le douanier, ici, est sur une autre fréquence. On peut se fier à lui, il est enraciné dans sa région et fait preuve d’esprit critique teinté de pragmatisme. Et une fois convaincu par une idée, il est assidu au travail, compétent, loyal et ne fait pas de vagues.“

Nombre de passages frontières, nombre d’engorgements : cette situation caractérise l’inspection de douane (ID) du Rheintal et donne parfois du fil à retordre, d’autant plus que le pont douanier à St. Margrethen est présentement en rénovation. L’ID du Rheintal entretient six BD occupés à la frontière autrichienne sur une distance d’une quarantaine de km pour le trafic des marchandises de commerce. En l’absence de liaison autoroutière avec notre voisin de l’est – une bonne occasion de réalisation a été manquée dans les années 60 – un centre de dédouanement ayant une capacité suffisante pour concentrer le trafic sur un seul passage frontière fait défaut. Les aires de retenue à disposition sont beaucoup trop restreintes et non adaptées à la densité actuelle du trafic.

L’ouverture en 2003 de la subdivision commune de pré-dédouanement à l’importation à Wolfurt dans le Vorarlberg a permis d’atteindre (partiellement dans un premier temps) l’objectif de l’augmentation de la fluidité du trafic et d’éviter la formation d’embouteillages au point de passage le plus sollicité de Lustenau-Au. Reste que la hausse vertigineuse des dédouanements à Wolfurt, dont le nombre est passé des 180 véhicules prévus initialement à quelque  500 par jour à l’heure actuelle, fait que la subdivision d’Au se retrouve déjà à l’extrême limite de ses capacités. À Lustenau (Autriche), les files d’attente de poids lourds se sont muées en files avançant au pas.

Aujourd’hui comme hier, la répartition du volume total des transports entre plusieurs points de passage est la seule possibilité de venir à bout – autant que faire se peut – de la croissance du trafic des marchandises de commerce. Qui plus est, les postes de douane de Schaanwald (FL) et Oberriet aideront à mener la lutte contre un trafic de détournement indésirable d‘Arlberg en direction du sud.

Garanto dit ici toute sa gratitude pour l’accueil aimable qui lui a été réservé et pour les visites guidées et présentations intéressantes qui ont agrémenté sa visite à St. Margrethen.

À l’issue d’une visite impressionnante ponctuée de présentations captivantes dispensées par l’équipe de spécialistes du Cgfr et des rencontres stimulantes doublées de discussions instructives avec les collègues uniformés ou non de St. Margrethen, Garanto s’est penché le vendredi sur les affaires statutaires et d’actualité en présence du président de la section  Rhin René Röthlisberger.

Plans austéritaires et fermeture de BD : comme il était à craindre, les restrictions budgétaires imposées par le Conseil fédéral dans le domaine du personnel commencent à déployer leurs effets. Vendredi 21 août, soit en prélude à la réunion du CC, nous avons reçu la mauvaise nouvelle du projet de fermeture du bureau de douane de Zurich pour la fin de 2016. Le secrétariat et le comité centraux sont amèrement déçus de n’avoir pas été consultés. Garanto se propose de dénoncer cette entorse au partenariat social auprès du DirGD et de s’opposer à la fermeture de BD.

Dispositions sur la durée du travail pour la douane civile : la DGD ne veut pas d’une « inflation normative ». Il convient de laisser aux bureaux de douane un certain espace de liberté. À l’en croire, les 99 % du personnel sont satisfaits du statu quo. Et d’affirmer que le problème se réduit à l’aéroport de Zurich, comme le confirme une enquête réalisée dans les centres RH de Bâle, de Genève et du Tessin, lesquels claironnent R.A.S., rien à signaler.

Autre son de cloche à l’inspection de douane de Zurich-aéroport. En effet, un sondage effectué auprès du personnel a montré que seule une poignée d’agents sont satisfaits de la répartition des services au trafic touristique, la majorité étant mécontente. On procède en ce moment à une analyse des avantages et des inconvénients avec le concours de la Commission du personnel ; les adaptations éventuelles pourraient entrer en vigueur au 1er janvier 2016.

Salaires initiaux à l’AFD : les exemples de jeunes employés de l’AFD en butte à de bas salaires laisse la DGD de marbre: ne connaissant pour l’heure pas de problème de recrutement, elle ne voit pas de nécessité d‘agir, d’autant moins que déboule la coupe imposée par la Confédération dans le secteur du personnel. Le CC maintient néanmoins en suspens la proposition approuvée par le congrès de 2014.

Frais occasionnés lors des engagements de renfort : après les entretiens ayant eu lieu avec la DGD et la formulation de nouvelles propositions,   Garanto va suivre l’évolution relative à des conditions d’hébergement acceptables et au défraiement pour repas jusqu’à la fin de l’année, puis le syndicat fera le bilan.

Enquête auprès des membres du personnel civil : le chargé de l’information Oscar Zbinden a présenté au CC les résultats du sondage en ligne réalisé auprès du personnel civil. Dans la foulée de cette enquête, le CC et le secrétariat central auront pas mal de données à traiter, opération qui prendra plus de temps que prévu. Prochaine étape, le Bureau de Garanto (président central, vice-président et secrétaire central) et le chargé de l’information se livreront à une analyse plus poussée des données et en présenteront les enseignements au CC, afin qu’il puisse à son tour tirer ses conclusions.

Cours de Garanto à Jongny/Vevey, les 12 et 13 novembre : le CC a décidé de réaliser dans tous  les cas le cours de formation de Garanto (CF I) en français, les jeudi et vendredi 12 et 13 novembre 2015, et ce d’autant plus que le dernier CF I pour les Romands remonte à plusieurs années. On peut encore s’y inscrire, pas uniquement nos membres de Suisse romande, mais tous les syndiqués Garanto d’autres sections parlant la langue de Voltaire, sans oublier nos collègues ayant de bonnes connaissances de cet idiome, nous pensons tout spécialement à nos amis tessinois. On peut donc s’inscrire jusqu’au 15 octobre par le canal de sa section ou auprès du secrétariat central à Berne.

Manif des fédéraux le 4 novembre : c’est définitif : la CNPC, qui chapeaute les syndicats du personnel de la Confédération (Garanto, l’APC, le SSP Personnel fédéral, l’AP Fedpol) protesteront le mercredi 4 novembre à midi, à Berne contre la course débridée aux économies et les suppressions de postes à l’État central. De plus amples informations suivront sous peu. Notez s.v.p. la date de ce rassemblement. Tous y sont conviés, tant il est vrai que désormais, chacun est concerné (cf. bulletin 4-2015 du 11.09.2015).

Le 16.10.2015, à Berne, le CC tiendra une séance ouverte, c’est-à-dire que les présidents de section y seront invités.

Oscar Zbinden, chargé de l'information de Garanto

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral. Garanto compte sur toi! Annoncez-vous toute de suite à -5aRmZC-mJ6NnpGLkNGclw@nospam

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus