Un affront au personnel de l'AFD

04.09.2008

Réunis les 22 et 23 mai derniers à l’occasion du 4e congrès ordinaire de garaNto, les délégué-e-s unanimes ont adopté une résolution concernant le relèvement des effectifs, demandant 200 postes supplémentaires pour la partie civile de la douane et autant pour le Corps des gardes-frontière. Mais le conseiller fédéral Merz n’en veut rien savoir – et refuse même de recevoir une délégation de garaNto pour en discuter !

André Eicher, secrétaire central de garaNto

Dans ses réponses écrites des 27 juin et 18 août 2008, le conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz fait remarquer que les demandes motivées ponctuellement de l’AFD, notamment celles se rapportant à de nouvelles tâches, sont examinées régulièrement. Par ailleurs, le ministre ajoute que le directeur général des douanes Rudolf Dietrich s’est entretenu vendredi 4 juillet avec garaNto au sujet de la situation en matière de personnel à la douane, ce qui rendrait superflue toute nouvelle entrevue.

Ces deux constatations sont certes pertinentes, mais elles passent complètement à côté du vrai problème: la grave pénurie de personnel causée par les programmes d’allégement budgétaire du Conseil fédéral et du parlement a eu pour résultats que les mandats de prestations ne peuvent plus être remplis que de manière très lacunaire et que le personnel est soumis en permanence à une très forte pression au rendement.

Le syndicat garaNto contredit M. Merz avec véhémence lorsque celui-ci retient qu’il prend au sérieux les lacunes et insuffisances relevées par garaNto. En effet, prendre au sérieux le personnel de la douane et dans le même souffle refuser le dialogue est une contradiction éclatante. Le message adressé à garaNto est clair: „Si nous voulons que l’effet des programmes d’allégement budgétaire reste durable, je ne puis malheureusement entrer en matière sur l’augmentation générale de personnel telle qu’elle est requise dans votre résolution“.

En refusant toute discussion, Merz poursuit invariablement sa politique hostile au personnel: coupes sévères dans les effectifs du personnel fédéral, coupes massives dans les prestations de Publica, détérioration prévue du droit de licenciement. De l’avis de garaNto, il ne saurait être question de prendre acte tout bonnement de la sérieuse sous-dotation en personnel en se référant à l’„effet durable des programmes d’allégement budgétaire de la Confédération“. Et il est tout aussi inacceptable de jouer les uns contre les autres les acteurs concernés, AFD, garaNto et commissions parlementaires. garaNto refuse de s’embarquer dans une telle partie de ping-pong. M. Merz assume la responsabilité politique de ce dossier, notamment en sa qualité de „chef suprême des douaniers“, comme il s’est qualifié soi-même dans son discours du 21 août dernier à Bâle.


Votre opinion

Chères et chers membres, faites-nous part franchement de votre opinion sur cette question. Vos contributions seront comme d’habitude traitées confidentiellement.
Envois s.v.p. par courriel à : EmF3cWB3ZnNge3NmPHF3fGZgc35SdXNgc3xmfTxxeg@nospam ou par la poste à l’adresse suivante : Secrétariat central de garaNto, Case postale, 3000 Berne 23.



 

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral.

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus