Un millésime mouvementé, versatile

22.01.2015

C’est encore quelque peu à distance que j’ai observé le début de l’année considérée en tant que candidat à l’élection au comité central (CC), mais j’ai eu néanmoins la possibilité de jeter un coup d’œil à l’interne sur les affaires de cet organe et de collaborer activement.

 

Sans entrer dans les détails, on pourrait comparer les événements au temps: parfois, une perturbation  nous arrivait par l’est, un autre jour par l’ouest ou le nord ou aussi par le sud; ou bien il y eut des orages locaux qui se sont quelquefois développés un peu partout dans le pays. Il s’est agi de maîtriser toutes ces turbulences afin de limiter les dégâts, voire de les éviter.

 

Ce fut véritablement une année de changement mais aussi de moments forts, comme à n’en pas douter le congrès de juin de Garanto, qui a désigné la nouvelle direction et pris dûment congé des membres sortants du CC. Fait regrettable, le passage du témoin à la tête de notre syndicat ne fut que de courte durée, le nouveau président ne tardant pas à jeter l’éponge et une solution intérimaire – comme le prévoient les statuts – fut trouvée d’entente avec les présidents de section. Il faut aussi mentionner que nous avons été à même de gagner, en la personne de Robert Bucher, un membre chevronné du CC venant de la partie civile de la douane pour le poste de vice-président.

 

Toujours sur le plan interne, nous avons fait avancer une affaire assez complexe relevant du domaine de la banque de données, affaire ramenée dans la bonne voie avec le concours des sections et de leurs représentants. Il revient maintenant aux spécialistes de nous livrer un bon produit, élaboré par une maison qui nous est familière, si bien que nous verrons les premiers résultats dès janvier 2015.

 

Au niveau de l’administration et de la Confédération, les principaux dossiers dont nous nous sommes occupés – ou nous occupons encore – sont les suivants: réorganisation de la DGD, questions ayant trait aux classifications du personnel administratif des directions d’arrondissement, clarifications relatives à la loi sur la durée du travail (LDT) et adaptation connexe de l’ordonnance sur le personnel de la Confédération (OPers) dans le domaine de la protection de la santé, augmentation du loyer (dédommagement) des logements de service, pour ne citer que ceux-ci. En outre, nous avons accompagné divers groupes de travail, examiné et transmis aux instances décisionnelles des propositions approuvées par le congrès.

 

Je m’en tiendrai là, car ces questions ont déjà fait l’objet d’informations diffusées par nos canaux tels que la lettre d’information, le journal, le site Internet, etc. Un bémol toutefois, qu’on ne peut passer sous silence : les directions d’arrondissement et les commandements de région en premier lieu n‘ont parfois guère facilité l’exercice de ces mandats en pratiquant la rétention d’information ou en la donnant au compte-goutte. Gageons qu’une des tâches centrales de notre syndicat sera, demain comme hier, de veiller à ce que l’Administration des douanes (AFD) respecte son devoir de consulter et en élargisse le champ d’application à tous les échelons.

 

Je voudrais encore risquer un regard vers l’avenir: 2015 sera aussi une année de transition. En effet, notre secrétaire central prendra une retraite bien méritée et un changement s’annonce au plus haut sommet de l’AFD. Par ailleurs, nous organiserons la conférence des présidents et le cours de formation III (cours de conduite). Ce qui fait qu’un certain nombre de jalons sont d’ores et déjà posés.

 

Reste que l’essentiel est l’accompagnement de nos membres dans tous les secteurs de l’AFD, afin qu’ils ou elles soient en mesure de continuer d’effectuer leur travail à la satisfaction de tous les protagonistes dans un environnement de qualité, social et partenarial, car cela ne va plus tout à fait de soi dans le contexte aujourd’hui dominant  orienté de prime abord vers la « performance ».

 

Pour terminer, je ne voudrais pas manquer de remercier le secrétariat central, le comité central et nos membres, de même que mes supérieurs pour leur appui et la confiance qu’ils me témoignent. À défaut d’un tel soutien et compréhension, il ne me serait tout bonnement pas possible d’assumer la somme de tâches présentes et à venir requises par la bonne marche de Garanto.

 

Et pour mettre un point final à mes réflexions, laissez-moi vous glisser cette courte citation qui garde toute son actualité: «S’il veut être représenté de manière appropriée et efficace sur le plan social, un travailleur ne peut se passer de l’affiliation à un syndicat» (Cour fédérale de justice, Karlsruhe/D, dans un arrêt de1984).

 

Roland Liebi, président central p.i.

Retour

 

Rollator-Grenzwaechter_.jpg

Assemblée extraordinaire des gardes-frontière à Olten, MA 5 sept. 2017, 11h - 14h

Centre culturel Schützi à Olten (près de la piscine, 10 minutes à pied de la gare d’Olten): Contre l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans! Discussion sur des mesures et actions contre la décision du Conseil fédéral. Garanto compte sur toi! Annoncez-vous toute de suite à 4ImOho+gh4GSgY6Uj86DiA@nospam

Kulturzentrum Schützi, Olten
Kulturzentrum Schützi, Olten

Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus