Une discussion ouverte et tournée vers l'avenir

04.12.2008

Conférence extraordinaire des président-e-s de garaNto, 24.10.2008

L'orientation stratégique de garaNto a tenu la vedette, au-delà d'un échange de vues important avec les présidents de section. En outre, ceux-ci ont donné de la voix avec une netteté qui n'a pas laissé de surprendre pour un durcissement de l'opposition à toute nouvelle détérioration de la politique de la Confédération en matière de personnel.

Rolf Uster, président central de garaNto

 

Table ronde - attentes réciproques

La demande émanant des présidents de section d'une attitude plus résolue envers l'employeur pouvant aller en dernier recours jusqu'à la grève était sans équivoque. Les dégradations infligées au droit du personnel, la situation au Cgfr à Genève et le refus du  dialogue au niveau fédéral étayent les appels allant dans ce sens. Reste que l'interdiction de la grève n'en subsiste pas moins. Pour le CC, il importe néanmoins que nos collègues participent activement aux actions de protestation possibles et ne se bornent pas à faire le poing dans leur poche. Par les temps qui courent - et c'est très regrettable - les succès syndicaux autour du tapis vert se font toujours plus rares.

 

Les visites effectuées par le CC et le secrétariat central ont été très bien reçues par les responsables des sections. Les personnes présentes se sont retrouvées d'accord pour continuer d'oeuvrer à l'amélioration de l'information et de la communication mutuelles.

 

En dépit des critiques exprimées à l'encontre de sa tactique, le CC estime qu'il représente bien les intérêts des membres. D'ailleurs, aucune faute concrète sur un dossier particulier ne lui est reprochée. Les membres sont informés des activités déployées par le canal du journal syndical, du site internet et des infos. Le CC veut améliorer ses structures de direction à partir d'un document de conduite interne intitulé „Tâches / compétences / responsabilité" (TCR). N'oublions pas que garaNto est, encore et toujours, un syndicat reposant pour l'essentiel sur du travail effectué à titre accessoire, cela valant aussi pour le président central.

 

Détermination et crédibilité

Comme déjà par le passé, nous mènerons une politique syndicale crédible et conséquente. Dans l'environnement politique actuel et les détériorations qu'il vaut aux employés de la Confédération, il s'agit, en dépit du mécontentement largement répandu, de fixer des priorités. Sans perdre le sens des réalités, nous devons persévérer dans notre lutte. Il faut laisser du temps au temps. Un slogan est vite lancé. Mais il se heurte souvent à la réalité politique au Conseil fédéral ou au parlement. Ce qui compte, maintenant, ce sont notre détermination et les bonnes décisions sur le plan stratégique.

 

Confiance oblige

À l'issue d'un débat ouvert et poussé, les participants à la conférence des présidents (CP) sont arrivés à la conclusion que je devais poursuivre à mon poste de président de garaNto. Une telle marque de confiance me réjouit. Je vais continuer d'assumer mon mandat au plus près de ma conscience.

 

Le président central conduit le syndicat garaNto selon les statuts centraux et les décisions prises démocratiquement par ses organes. À vrai dire, il ne faudrait pas trop se focaliser sur le président, mais plutôt sur notre organisation de milice et le fait que nous dépendons du bon vouloir de l'employeur. Cette dépendance constitue un obstacle à l'engagement pour la cause syndicale, comme l'on confirmé les interventions de divers participants à la CP. Nous assistons de manière récurrente à des tentatives de pressions exercées par des supérieurs hiérarchiques sur les représentants de garaNto. C'est à ces pratiques que les comités de section devraient mettre le holà.

 

Je suis convaincu qu'on ne peut sortir de ce dilemme qu'à la faveur d'une plus grande professionnalisation et de la collaboration avec un partenaire syndical fort, selon la devise : ensemble on est plus fort. Je vous rappelle que garaNto lui aussi est issu d'une fusion.

 

Double stratégie de garaNto

Cet été, le CC a dressé l'état des lieux reproduit ci-après de la stratégie 2004 - 2008. La plupart des objectifs ont été réalisés. Reste le dernier élément, le regroupement organisationnel. La stratégie 2004 - 2008 est relayée par la double stratégie 2008 - 2010. Pour l'heure, il n'y a pas eu de nouvelles négociations avec aucune autre fédération. À cet égard, le CC est lié par la proposition suivante, approuvée à l'unanimité au congrès de 2004 „Mandat de négociation avec les syndicats des services publics": „Le comité central de garaNto reçoit la compétence - pour autant que la situation l'exige et après consultation des sections - de mener des négociations avec d'autres syndicats ou associations du secteur public portant sur une collaboration renforcée, des regroupements ou la fondation d'un grand syndicat des services publics."

 

Stratégie de garaNto 2004 - 2008

 

 

Double stratégie de garaNto 2008 - 2010

  • 1. Développement du secrétariat central (chargé de l'information)

OUI

 

Renforcement de garaNto

(1ère priorité)

  • 2. Rattachement du secrétariat au SSP

OUI

 

  • Concentration sur le cœur de métier
  • 3. Cession de l'assistance juridique au SSP

OUI

 

  • Optimisation des structures de conduite au CC
  • 4. Création de points d'appui régionaux

OUI

 

  • Dynamisation des sections
  • 5. Regroupement organisationnel

?

 

  • Renforcement de la capacité d'action

 

 

 

  • Prestations optimales

 

 

 

  • Formation syndicale

 

 

 

  • Communication active

 

 

 

Regroupement organisationnel :

options envisageables (2e priorité)

 

 

 

  • Cavalier seul aussi longtemps que possible

 

 

 

  • Syndicat interprofessionnel *

 

 

 

  • Syndicat du personnel fédéral avec l'Association du personnel de la Confédération (APC) ou d'autres syndicats de la Communauté de négociation du personnel de la Confédération (CNPC)

 

* Projet „Fusion des syndicats Communication, SSP et Comedia" dans le domaine des services publics et privés et dans la communication

 

Il s'agit ici d'une première présentation. Nous invitons les comités de section et avec eux l'ensemble des membres à débattre dès maintenant de manière intensive notre double stratégie. Préalablement à la prochaine CP ordinaire les 14/15 mai 2009, le CC soumettra aux comités de section une conception relative à cette double stratégie. Il reviendra à la CP d'arrêter la suite des opérations dans ce domaine.

 

Seront déterminantes - et conditions sine qua non - pour la poursuite du cavalier seul de garaNto le succès des comités de section dans le recrutement des membres et la santé financière du syndicat. Les membres sont le fondement d'un syndicat. Si nous ne réussissons pas à augmenter le nombre d'adhérents à moyen terme, le moment sera venu, alors, de donner une nouvelle orientation à garaNto.

 

Un appel pour terminer:

il faut recruter des membres, recruter des membres et encore recruter des membres!

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg