Vers de nouveaux rivages !

30.04.2010

David Leclerc, candidat au poste de président central

Vasco da Gama, Marco Polo, James Cook, les frères Wright, l’équipage d’Apollo 11 : forts de leur courage et de leur intrépidité, tous ces pionniers ont découvert de nouvelles voies. Ils ont modifié la façon de voir de leurs contemporains, leurs voyages ont changé la face de la terre.

Mars 2008 : je me trouvais au cap Tribulation, à l’endroit où le bateau de James Cook s’échoua dans les récifs de la côte australienne, sur la plage où le navigateur dut remettre son navire à flot par les moyens du bord. Sinon, il n’aurait pu rejoindre l’Angleterre, et l’Australie n’aurait pas été découverte.

Aujourd’hui, nous aussi nous trouvons au début d’une mutation : garaNto doit chercher de nouvelles voies ; garaNto doit mettre davantage l’accent sur le membre, son travail et ses problèmes. Le membre est au centre des intérêts du syndicat.

Nous n’avons pas de raison de nous cacher : nous fournissons une contribution primordiale à la sécurité et aux réalisations de ce pays. Défendons cette mission !  Mettons-la au centre, dans une démarche incluant tous les protagonistes ! Faisons table rase du passé… sans toutefois oublier les multiples actions petites et grandes de nos prédécesseurs en vue d’améliorer les conditions de travail et la sécurité sociale dont nous bénéficions tous.

garaNto est le syndicat de l’ensemble du personnel de la douane et du Corps des gardes-frontière, et ce du chef à l’aspirant. Aucune autre association ne peut prétendre en savoir davantage sur cette „profession“, le cœur de métier de garaNto.

Mais garaNto ne peut faire passer les postulats du personnel que si nous sommes forts. Et être forts, c’est – civil ou uniformé, chef ou employé – se tenir les coudes. Nous sommes une grande famille, qui se met en marche vers de nouveaux rivages. Ce n’est qu’ensemble que nous pouvons les atteindre, si nous ne voulons pas connaître le même sort que les grands explorateurs : courir le risque de ne plus revenir à la maison et de nous échouer au loin sur une plage déserte avec une embarcation endommagée.

Je suis conscient du fait que nombre d’entre vous, notamment dans les comités de section, placent de grandes attentes dans le nouveau président et en particulier en ma personne. Mais je ne peux pas faire de miracle. Depuis que je suis entré à la douane en 1994, au Cgfr, ma profession s’est fortement modifiée, et pas uniquement la mienne. Des offices auxquels j’ai été affecté, il ne subsiste plus que deux. De simple garde-frontière au poste de Bâle-Lysbüchel à chef d’équipe à la centrale d’engagement Nord, je me suis toujours mis en marche vers de nouvelles avancées. Tout changement recèle une chance nouvelle de conquête.

Je ne suis pas quelqu’un qui prétend tout savoir. Pour moi, ce qui compte est le travail en équipe, sur le plan professionnel comme au syndicat. Chacun possède une expérience personnelle, chacune dispose de connaissances, et c’est cela que je veux mettre à profit en tant que futur président central. Je veux tenter, dans une démarche collective, d’atteindre les objectifs fixés. Je veux, de concert avec mon équipe, prendre en compte vos revendications, qu’elles émanent de la douane civile ou du Cgfr – je n'ai pas d’a priori. Afin d’atteindre les objectifs en question, j’ai besoin de chacun de nos collègues. C’est pourquoi j’invite tous les agents de l’AFD à se mettre en marche aux côtés de garaNto vers de nouvelles victoires. Participez, construisez ensemble, car chacun peut apporter sa contribution, aussi modeste puisse-t-elle paraître !

David Leclerc

Retour

 


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg