Vers une bonne fin...

28.01.2010

Assemblée des délégués BFG et SSPC

 

Le 21 novembre 2009, les délégués ont approuvé à l'unanimité la dissolution de la SSPC en 2010. La BFG doit être dissolue l'année suivante, concrètement au printemps 2011.

 

Il est connu que les délégués aussi bien de la Société coopérative de vacances du personnel fédéral (BFG) que de la Société de secours du personnel de la Confédération  (SSPC) ont décidé déjà en 2006 la vente de l'ensemble des objets immobiliers ainsi que la dissolution de la BFG et de la SSPC. C'est pourquoi, lors des assemblées des délégués en 2007 et 2008, il s'agissait en premier lieu d'informer sur le déroulement de la vente des différents objets. Après la réalisation avec succès des ventes, la liquidation put être abordée lors des assemblées des délégués de la BFG et de la SSPC le 21 novembre 2009.

 

Attrapé le bon créneau !

Il ne pourra jamais être assez souligné: La BFG et la SSPC ont trouvé une fenêtre extrêmement favorable pour réaliser les ventes à de bonnes conditions. Pour rappel : La BFG avait à vendre l'Hôtel Pischa à Davos et le Sporthotel Sherlock Holmes à Meiringen. La SSPC avait à trouver de nouveaux propriétaires pour les logements de vacances à Figino, Kandersteg et Klosters. Des éclaircissements de la BFG avaient conclu encore en 2005 que le marché pour les ventes d'hôtels ne rapportait  absolument rien. C'est pourquoi des ventes auraient été à cette période des affaires absolument à pertes. La situation se modifia subitement et précisément l'Hôtel Pischa put être vendu à la fin de l'année 2007/2008 avec un grand bénéfice.

 

Davantage que seulement des ventes...

Cependant avec la vente seule des propriétés, tout n'était pas fait. Ainsi il fallait rembourser les prêts hypothécaires à la Confédération et au Fonds de prévoyance en faveur du personnel de la Poste. Avec le soutien du Fonds de secours du personnel de la Confédération ainsi que du Fonds de prévoyance du personnel de la Poste et des douanes, la SSPC a diminué ses tâches d'aide sociale. Ainsi à l'arrière automne 2009, elle les cessa  complètement. De plus, le rachat des droits d'utilisation des quatre bungalows et des cinq logements de vacances à Golfo del Sole par Reka devait être organisé. En outre, les négociations juridiques avec l'administration fiscale du canton des Grisons au profit de la BFG durent être décidées. Car la Sherlock Holmes SA à Meiringen était également à liquider, parce que l'acheteur de l'hôtel ne voulait pas reprendre la SA.

 

Responsabilité d'employeur

Mais la liquidation est maintenant quasi réalisée, Il s'agissait ensuite de trouver des solutions pour la Fondation Felix Koch ainsi que pour la poursuite du soutien devant être fourni à une personne. Le Fonds de secours du personnel de la Confédération reprend la responsabilité de ces deux dossiers. De plus, la BFG a encore la responsabilité d'employeur pour un directeur d'hôtel retraité et l'épouse retraitée d'un ancien directeur d'hôtel. Tous deux reçoivent leurs rentes de PUBLICA. Etant donné qu'avec la dissolution de la BFG,  l'employeur disparaît, les coûts d'administration et le cas échéant également l'inclusion du renchérissement dans les rentes sont à financer. Les éclaircissements correspondants sont en cours.

Mais après les ventes des objets immobiliers, les „travaux de liquidation" sont progressivement terminés, il s'agit maintenant de réaliser la répartition de la fortune et la liquidation.

 

Répartition de la fortune et liquidation

Les délégués ont approuvé la clé de répartition de la fortune de la BFG et de la SSPC entre les organisations responsables et les associations  membres. Elle se fera sur la base du nombre d'actions de la BFG. De plus, les délégués ont approuvé la répartition de quelque nonante pour cent de la fortune de la SSCP (env. 3 millions de francs) encore en 2009. De plus la liquidation de la SSCP fut décidée et le Comité est chargé de la mise en œuvre en 2010. Selon la décision des délégués, la BFG est à liquider au printemps 2011. La fortune de la BFG sera répartie parmi les associations, à raison de moitié en 2010 et 2011.

Hugo Gerber, Transfair / (OZ)En qualité de syndicat membre de la BFG et de la SSPC, garaNto a pris part à cette assemblée - et exercé son droit - avec son président central Rolf Uster, le secrétaire central André Eicher et le caissier central Silvio Schenk. Le comité central se penchera sur la question de la dissolution de la BFG/SSPC à l'occasion de ses prochaines séances. Des informations en ce qui concerne cette dissolution et la répartition de la fortune entre les associations affiliées suivront le moment venu.


 

OZ


Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire de Garanto


GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg