Voir plus loin que le bout de son nez

08.06.2013

Que va faire Garanto à l’avenir ? Et quid de l’AFD ? La conférence des présidents (CP), réunie à Berne les 02/03.05.2013, s’est inscrite dans la foulée de la précédente, poursuivant la réflexion entamée en 2011 au sujet du futur proche et à plus long terme de notre syndicat.

 

Tous les président-e-s de section et le comité central (CC) au complet ont pris part la réunion de 2013, à l’exception des Bernois qui s’étaient fait représenter par leur vice-président. Le premier jour, les président-e-s de section, travaillant le plus souvent en ateliers, se sont colletés à des questions d’avenir. Il leur resta du temps, avant le repas du jeudi soir, pour l’échange traditionnel relatif aux attentes du CC et des sections.

 

Désidératas des sections

La section Romandie veut qu’on en fasse plus pour la sécurité individuelle du personnel douanier non armé. De son côté, le CC s’est d’ores et déjà prononcé en faveur de la réactivation de la Commission de sécurité du Cgfr (CS Cgfr) et pour son extension à une CS AFD ; une requête à l’intention de la DGD est en préparation.

 

La section Rhin souhaite que les voyages de service pour participer à des séances ou rencontres à Berne donnent droit à un billet de 1ère classe non seulement à partir de la 16e classe de salaire mais aussi en dessous. Le CC soumettra cette demande à la DGD.

 

Dissolution de la section Suisse centrale

Stephanie Geiser, présidente, en réservait la primeur à la CP : lors de leur Assemblée générale (AG) du 21.03.2013, nos amis de Suisse centrale se sont résolus à dissoudre la plus petite de nos sections. Reste à savoir, entre Berne et Suisse du Nord-Ouest (SNO), quelle section aura la faveur des membres concernés. Cette décision prise en AG suivra la procédure habituelle qui durera à tout le moins jusqu’au prochain congrès (cf. le compte rendu publié dans le journal Garanto du 6 juin 2013 en page 5).

 

Qui relèvera le gant ?

Le président central David Leclerc, le vice-président Bernd Talg et Pierre-Alain Schroeter se retireront au congrès de 2014. C’est pourquoi nous cherchons des collègues aptes à combler les vacances existantes et annoncées. David Leclerc encourage clairement les candidates ou les candidats potentiels: „J’appuierai sur demande la nouvelle présidente ou le nouveau président même après mon départ, cela vaut aussi pour le CC. “ Tout membre de Garanto compétent et motivé est cordialement invité à faire acte de candidature.

 

Sauvegarder son indépendance, renforcer son autonomie

Les ateliers dédiés à l’avenir de notre syndicat ont nettement montré que le CC et les sections vont tout entreprendre afin que Garanto conserve son indépendance et qu’il s’affirme et s’impose comme syndicat de petite taille, certes, mais bien organisé et dont la tâche clé se dénomme AFD.

 

Une des conditions à remplir dans ce but est de disposer d’une bonne assise financière. Vérifiant les comptes 2012 de la caisse centrale et de la caisse au décès le 26.03.2013, la commission de gestion de Garanto en a confirmé la tenue correcte. La fortune de la caisse centrale a quelque peu régressé et, la volatilité boursière des années passées et probablement à venir aidant, elle peut moins que jamais être mise à contribution pour combler des découverts. Les budgets 2013/2014 de la caisse centrale affichent des déficits structurels qu’il s’agira de redresser prochainement.

 

Les mesures d’économie introduites par le CC et le secrétariat central il y a trois ans ont porté leurs fruits, mais elles sont épuisées. Toute nouvelle réduction ne pourrait être opérée sans diminution de prestations, raison pour laquelle il convient aussi de faire quelque chose du côté des recettes. La CP a commencé à songer à des adaptations de cotisations mais l’affaire n’est pas encore au point.

 

Nous rendrons compte le moment venu des résultats des ateliers consacrés à l’avenir de Garanto.

 

Recrutement

De  toute manière, il est toujours aussi déterminant de gagner de nouveaux membres mais aussi de fidéliser nos adhérents actuels. Au cours de cette CP, la secrétaire administrative Debora Caminada a retracé l’évolution du nombre des membres actifs depuis 2008. Le recul de 2428 à 2364 actifs s’explique dans une large mesure par les programmes d’austérité de la Confédération et le blocage de l’engagement de personnel à l’AFD en 2010/11. Et même si nous avons assidûment gagné des nouveaux membres – le plus souvent plus de 80 par année – le passage d’actif à retraité et les départs de l’AFD, sans oublier les démissions de Garanto, se sont aussi répercutés sur les recettes. Les sections Romandie et Suisse centrale, elles, se réjouissent d’une évolution positive de leurs effectifs depuis 2008. On note la même évolution réjouissante s’agissant des nouvelles adhésions chez les sections Romandie toujours et SNO (de janvier à avril 2013).

 

Formation et cours

Le chargé de l’information Oscar Zbinden a présenté à la CP un aperçu du nombre de cours de formation en diminution et en même temps du grand intérêt suscité par les cours thématiques, comme sur le harcèlement professionnel. Mais étant donné que les   cours de base et de perfectionnement sont d’une importance vitale pour la formation et la motivation de la relève syndicale, il s’impose de les maintenir. Depuis novembre 2012, Garanto organise le cours de base en allemand de concert avec l’Association du personnel de la Confédération (APC) et espère réaliser également cette année encore, en Suisse romande, le cours pilote en français.

 

Cours de Movendo

La CP unanime se rallie à la proposition du secrétariat central visant à simplifier et accélérer la procédure interne concernant la garantie de prise en charge des frais liés aux sessions dispensées par l’Institut de formation des syndicats. De nature à faciliter la tâche aux comités de section, ces innovations n’apportent pas de changements pour nos membres.

 

Avenir de l’AFD : „Collaborer au lieu de pinailler!“

Le vendredi matin, le DirGD et le nouveau chef du personnel de l’AFD Martin Weissleder ont esquissé le proche avenir de l’AFD. Dans sa présentation succincte, captivante, M. Dietrich nous a surtout parlé du nouveau modèle de gestion de l’administration fédérale (NMG), soit de l’établissement de liens entre les tâches et les finances notamment, et de la nouvelle stratégie de l’AFD en matière de contrôle, de même que de la révision de la loi sur les douanes, du recrutement de personnel et de la réorganisation de la DGD. Et de souligner que le personnel doit se développer et être prêt à assumer de nouvelles tâches. Le mot d’ordre est : „Collaborer au lieu de pinailler!“.

 

M. Weissleder, quant à lui, a réaffirmé le sens et le but de l’école supérieure (ES) des douanes : „L’ES de douane en soi ne nous fournit pas de meilleurs douaniers mais elle augmente désormais leurs possibilités de carrière, même à l’extérieur de l’AFD“. Dans la discussion animée qui s’est ensuivie, le patron de la douane et le nouveau chef du personnel à l’AFD ont répondu aux questions et suggestions émanant de la CP.

 

Oscar Zbinden, chargé de l’information


Qu’est-ce que la conférence des présidents ?

La conférence des présidents est un organe consultatif qui, entre les congrès ordinaires de Garanto, fait valoir le point de vue et la position des sections relativement à des réflexions stratégiques et problèmes de fond auprès de la direction de Garanto : président central, comité central (CC) et secrétaire central. Elle correspond ainsi, en quelque sorte, à une assemblée de délégués ou annuelle, mais ne peut toutefois qu’émettre des recommandations à l’intention du CC. Celles-ci ne sont certes pas contraignantes juridiquement parlant, mais elles ont néanmoins une importance déterminante.

OZ


Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg