Forme d’organisation du Contrôle des métaux précieux

Dans sa prise de position sur la forme d’organisation du Contrôle des métaux précieux, Garanto s’est exprimé de la façon suivante :

 

Proposition de Garanto : mise en œuvre de la variante « Subordination directe » selon le chiffre 6.5 du rapport du groupe de travail « Examen de la forme d’organisation du Contrôle des métaux précieux » du 24 juin 2015 (Projet).

 

Aux plans stratégique, administratif, technique et opérationnel, la variante « Statut quo » n’est plus appropriée. La variante « Statut quo plus » également n’apporte pas de véritable alternative au « Statut quo », car les points faibles fondamentaux demeurent. Les deux variantes reposent sur des doubles subordinations depuis longtemps dépassées ainsi que sur des structures et processus « bureaucratiques ». Par contre, la variante « Subordination directe » fixe un focus clair, avec des voies de décision raccourcies, des structures et des responsabilités également claires.

 

Les avantages de la variante « Subordination directe » l’emportent indubitablement ; nous ne pouvons discerner aucuns obstacles infranchissables. Il faut par contre prendre au sérieux les craintes de voir le CMP et la douane civile s’éloigner l’un de l’autre. Il s’agira dès lors de prêter une attention particulière à cet aspect de la chose dans le cadre des travaux ultérieurs.

 


Pas de transferts de postes

Avec la subordination directe, aucun transfert de  poste n’interviendrait. Un besoin d’éclaircissement existe uniquement dans le domaine administratif (affaires de personnel, de caisse) d’une ampleur de 0,7 poste pour l’ensemble du pays.

 

Secrétariat central / rédaction (14 août 2015)


 

 

Retour

 


Ne pas avoir peur de l’évaluation du personnel ! Aide-mémoire

plus

GWK-Ausruestung_Rollatoren.pdf

Zukunft-GWK_Cgfr-futur_Futuro-Cgcf_GWK-Rollatoren.jpg